الخميس، أكتوبر 1

الاخبار العاجلة لاقالة مدير الثقافة جمال فوغالي من منصبه ووزير الثقافة تحضر لقائمة اقالات جماعية لمدراء الثقافة بالعواصم الجزائرية يدكر ان تقرير اسود كشف ان جماعة جمال فوغالي حصدت الملايير من تظاهرة قسنطينة والاسباب مجهولة

اخر خبر
الاخبار العاجلة لاقالة   مدير الثقافة جمال فوغالي من منصبه   ووزير الثقافة تحضر لقائمة  اقالات جماعية لمدراء الثقافة  بالعواصم الجزائرية  يدكر ان تقرير اسود  كشف ان جماعة جمال فوغالي حصدت الملايير من  تظاهرة قسنطينة والاسباب مجهولة






اخر خبر
الاخبار العاجلة لتعيين مدير الثقافة جمال  فوغالي   مدير للثقافة بولاية  سكيكدة ومدير الثقافة  يتحول الى مستمع  لاداعة قسنطينة في حصة  على البال  يدكر ان ان خبر تحويل جمال فوغاليالى ولاية سكيكدة  تحول الى حوار انتهاوزي الثقافة امام قصر الدعارة الخليفة يدكر ان  زيارة وزيرالثقافة الى قسنطينة  تعتبر اخر لقاء بين مدير الثقافة فوغالي   ووزير الثقافة قبل رحيله الى سكيكدة  يدكر ان الدولة الجزائرية تفكر في الاستغناء عن مديريات الثقافة والشؤؤن الدينية نظرا لارتباطها  بنظام  الجزائر السرية ويدكر ان مفتي الجمهورية سوف يعوض  مديرية الشؤؤن الدينية  والاسباب مجهولة
اخر خبر
الاخبار العاجلة لاكتشاف ضيوف حصة على وقع الحدث  للصحافية ازهار فصيح  تنبؤ الصجافية بغرق اداعة قسنطينة  مستقبلا وشر البلية مايبكي
اخر خبر
الاخبار العاجلة لاستضافة مراد بوكرزازة اصدقائه في حصة في حضن قسنطينة وسكان قسنطينة يكتتشفون احتكار مراد بوكرزازة لبرنامج  في حضن قسنطينة وشر البلية مايبكي
اخر خبر
الاخبار العاجلة لتقديم الصحاافية حياتي النشرة الاخبارية الاخيرة لاداعة قسنطينة يدكر ان المديعة سلمي اكتشفت الصحافية حياتيبعد بث اخر اغنية  قبل نشرة السادسة يدكر ان الصحافية حياتي حياة بوزيدي اعجبت بالربط الاداعي بين الاغنيةو اسم الصحافية وشر البلية مايبكي
اخر خبر
الاخبار العاجلة لاقالة   مدير الثقافة جمال فوغالي من منصبه   ووزير الثقافة تحضر لقائمة  اقالات جماعية لمدراء الثقافة  بالعواصم الجزائرية  يدكر ان تقرير اسود  كشف ان جماعة جمال فوغالي حصدت الملايير من  تظاهرة قسنطينة والاسباب مجهولة
اخر خبر
الاخبار العاجلة  لاكتشاف الجزائريين منصب ولاة برتبة رؤساء بلديات  جزائرية واوساط سياسية تؤكد ان صلاحيات رؤساء البلديات انتقلت الى الولاة والجزائر تعلن نهاية عصر  الدوائر وميلاد  عصر  ولاة بلديات  الجزائر يدكر ان  الجزائر تصغر في عيون شعبها وشر البلية مايبكي

اخر خبر



الاخبار العاجلة لتعيين مدير الثقافة جمال  فوغالي   مدير للثقافة بولاية  سكيكدة ومدير الثقافة  يتحول الى مستمع  لاداعة قسنطينة في حصة  على البال  يدكر ان ان خبر تحويل جمال فوغاليالى ولاية سكيكدة  تحول الى حوار انتهاوزي الثقافة امام قصر الدعارة الخليفة يدكر ان  زيارة وزيرالثقافة الى قسنطينة  تعتبر اخر لقاء بين مدير الثقافة فوغالي   ووزير الثقافة قبل رحيله الى سكيكدة  يدكر ان الدولة الجزائرية تفكر في الاستغناء عن مديريات الثقافة والشؤؤن الدينية نظرا لارتباطها  بنظام  الجزائر السرية ويدكر ان مفتي الجمهورية سوف يعوض  مديرية الشؤؤن الدينية  والاسباب مجهولة





















http://jeanyvesthorrignac.fr/crbst_7.html
http://jeanyvesthorrignac.fr/crbst_32.html#anchor-delegations

http://echodeloranie.e-monsite.com/pages/evenements-2014/cinquantenaire-de-l-exode-1962-2012.html


http://echodeloranie.e-monsite.com/pages/evenements-2014/cinquantenaire-de-l-exode-1962-2012.html


http://jeanyvesthorrignac.fr/Hennaya/la_femme_dans_la_ferme.html

Ain Temouchent
Aux côtés des deux autres caractéristiques de cette wilaya
que sont le tourisme et la pêche
De nombreuses opportunités d’investissement en agriculture recensés La valorisation des potentialités agricoles de la wilaya d’Ain Temouchent offre, dans l’immédiat, plusieurs opportunités aux investisseurs, apprend-on de la direction des services agricoles (DSA).
Aux côtés des deux autres caractéristiques de cette wilaya que sont le tourisme et la pêche, l’agriculture recèle plusieurs opportunités d’investissement au niveau de ses nombreuses filières, indique-t-on.
Ainsi, la réhabilitation du secteur viticole, redynamisée et renforcée à partir de 2001 par le programme national de développement agricole et rural (PNDAR), a permis, grâce à la politique de soutien, d’atteindre une production de plus de 400.000 qx de raisin par campagne.
Pour fructifier ce potentiel, il est nécessaire de renouveler les structures de transformation et de stockage qui sont vétustes et inaptes, actuellement, dans la perspective de réaliser un produit de qualité et concurrentiel sur le marché, a-t-on souligné.
Cette filière nécessite la réalisation de petites unités de transformation du raisin d’une capacité moyenne de 25.000 hectolitres pour, entre autres, la production et le conditionnement du jus de raisin et de vinaigre et la distillerie pour la production d’alcool pharmaceutique. Grâce au programme de développement de la filière oléicole, lancé depuis l’année 2009 avec comme objectif de planter 10.000 ha, seulement un peu plus de 3.500 hectares ont été réalisés dans le cadre du Fonds national de développement agricole (FNDIA) et du Programme de proximité de développement rural intégré (PPDRI).
L’objectif du programme complémentaire vise à planter 1.000 ha au niveau de la Wilaya. Dans les années à venir, 6.500 ha seront plantés au niveau de la Wilaya, pour la création des huileries et confiseries et la valorisation des sous produits des unîtes de transformation, a-t-on ajouté.


Classée comme première wilaya productrice de pois chiches à l’échelle nationale, Ain Temouchent, qui emblave annuellement une moyenne 5.000 à 7.000 ha, produit 40.000 quintaux/campagne, ce qui représente 30 % de la production nationale.
Cette culture connaitra un important développement grâce à la politique de soutien de la filière, qui visera l’encouragement des multiplicateurs de pois chiches à préserver la variété autochtone de la wilaya, outre la valorisation de ce produit par la mise en place d’unités de conditionnement.
Pour sa part, la production laitière de vaches est passée de quatorze (14) millions de litres en 1999 à 17,8 millions en 2006 et 45 millions en 2013, dont 13,6 millions collectées. Avec le peuplement des étables vides (3.000 vaches laitières), cette production dépassera les 55 millions de litres à collecter et à conditionner, soit un besoin en équipements de collecte et en unités de transformation du lait crû et conditionnement des produits et ses dérivés.
D’autres opportunités d’investissement sont représentées par la production de viandes blanches qui, avec plus de 23.000 qx, restent faibles par rapport aux infrastructures d’élevage existantes sur le territoire de la wilaya et les capacités du complexe avicole de l’Office des viandes (ORAVIO) qui sont de 5.000.000 poulets par an. L’investissement peut être réalisé, soit par le peuplement des bâtiments d’élevage existants, ou en partenariat avec l’ORAVIO.
La création d’un complexe avicole de poules pondeuses à Zdyel, dans la daïra de Hammam Bouhadjar avec une capacité de 92.000 sujets, favorise la production de poussins ou de poules.
La wilaya d’Ain Temouchent sera renforcée, prochainement, par un projet portant sur la construction d’un entrepôt frigorifique d’une capacité de 10.000 mètres cubes sur une superficie de 2,5 ha. Relevant du groupe public PRODA, il est localisé à Ouled Kihal et ses travaux de réalisation sont en cours, a-t-on encore signalé.
Mascara
14.500 unités seulement ont été achevées 

Un important retard enregistré dans l’exécution du programme de logements LPL de 1997C’est l’amer constat qu’aura fait, dernièrement, lors de l’une de ses interventions devant ses cadres, M. Salah Affani, wali de Mascara.
En effet, il y a un retard considérable en matière d’exécution du programme de logements, formule LPL, datant de l’année 1997, soit un programme global de 30.690 unités, dont a bénéficié la wilaya de Mascara. Cela a été constaté par le chef d’exécutif qui incrimine l’absence de contrôle et de suivi. De ce programme, il a été réalisé et achevé 14.564 logements contre 14.946 autres qui restent en cours d’achèvement alors que les travaux de mise à exécution de 1.180 autres unités restantes ne sont pas encore lancés. En matière de programme de logement promotionnel aidé (LPA), il a été inscrit un total de 7.200 unités dont 4.460 sont achevées contre 2.464 autres unités en voie d’achèvement tandis que les travaux de réalisation de 276 unités sont à l’arrêt.
De ce fait, le wali a exhorté les services concernés à combler ces retards en matière de réalisation de ces programmes de logements et de procéder à la relance des travaux de mise à exécution de tous les projets inscrits. Dans ce même contexte, il a été tenu une réunion entre le premier responsable de la wilaya et les chefs d’entreprises et autres promoteurs chargés de l’exécution de ces programmes. Le wali, constatant par ailleurs le grand déficit en matière de logements LPA, a appelé les chefs de daira à formuler à cet effet, des demandes à adresser à l’instance compétente en vue de bénéficier de l’inscription de nouveaux programmes de logements.
A.Heddadj





http://jeanyvesthorrignac.fr/Hennaya/index.html

Ils ont débarqué hier à l’aube, à l’aéroport Ahmed Benbella Retour à Oran du premier groupe de pèlerins de l’OuestLe premier groupe de pèlerins de la région Ouest du pays, de retour des Lieux saints de l’Islam, est arrivé mercredi à 4 heures 40 minutes à l’aéroport international d’Oran Ahmed Benbella, a-t-on constaté.
Quelque 297 hadjis algériens ont été accueillis par leurs proches, heureux de les revoir après les inquiétudes suscitées par les tragiques accidents de la Mecque (chute de grue) et de Mina (bousculade).
Un accueil des plus chaleureux leur a été auparavant réservé par les personnels mobilisés dans ce cadre, en présence de cadres des différentes institutions partenaires, à l’instar de l’Office National du Hadj et de la Omra (ONHO), du Croissant Rouge Algérien, de la Direction de la santé et de la population, de la Protection civile, de la Police des frontières et des Douanes nationales.
Trois autres groupes totalisant 860 pèlerins étaient attendus hier à bord de trois appareils dont les arrivées sont prévues vers 17h 00, 18h 00 et 21h 00, a indiqué le chargé de la communication de l’Entreprise de gestion des services aéroportuaires (EGSA), Salah Chaalal. Le nombre de vols au retour des Lieux saints de l’Islam est égal à celui de l’aller, à savoir 27 vols répartis entre la compagnie nationale «Air Algérie» (16) et la compagnie saoudienne (11), a-t-il indiqué. Les deux dernières arrivées auront lieu le 17 octobre, avec 300 passagers sur chaque appareil, a fait savoir le chargé de la communication de l’EGSA, signalant qu’un total de 7.400 hadjis de l’Ouest est attendu à cette échéance.
Suite à la réunion consacrée au dossier
des 120 logements LSP de la cité Zabana à Arzew 

Le chef de daïra somme le promoteur d’accélérer la cadence du chantierComme nous l’avions annoncé dans notre précédente édition, une réunion regroupant, outre le chef de daïra d’Arzew, Bouriche Aboubakr, des représentants des services de la DUCH et de la DLEP, de la déléguée de la Caisse nationale du logement CNL, du promoteur chargé de la réalisation du programme et des représentants des souscripteurs du projet, afin de trouver une solution à l’épineux dossier des 120 logements LSP situés au niveau de la cité Zabana à Arzew, à eu lieu hier au niveau du siège de la daïra. En effet, les souscripteurs de ce programme LSP de 96 + 26 logements dont les travaux ont débuté en 2006 pour un délai de réalisation de 36 mois, ont dernièrement dénoncé la cadence très lente des travaux par un sit-in devant le siège de la daïra d’Arzew. Ainsi, selon des sources, des décisions ont été prises lors de cette réunion par le chef de daïra qui a sommé le promoteur de remettre graduellement à leurs propriétaires les clés des logements achevés et de terminer en globalité le reste du projet avant octobre 2016.
Selon certains souscripteurs qui, pour rappel, sont montés au créneau pour dénoncer cette lenteur des travaux, tous les alibis et autres excuses avancés par le promoteur n’ont pas persuadé et convaincu les autorités locales qui ont ordonné à ce partenaire privé de remettre le tiers, soit 40 logements de l’ensemble des 120 unités, achevés à un taux de 70 %, avant la fin du mois de décembre de l’année en cours. Le deuxième tiers de la globalité du programme (toujours 40 logements), doit être réceptionné à la fin du mois de mars de l’année prochaine, quant au dernier quota des 40 logements restants, il doit être remis à la fin du mois d’octobre 2016. Selon certaines sources, aucune excuse ou autre rémission ne serait accordée à ce promoteur qui serait confronté à des difficultés pour achever cette réalisation de 120 logements rentrant dans la formule du LSP.
En dernier lieu, selon notre interlocuteur, le partenaire privé s’est engagé à délivrer graduellement les logements en fonction du canevas établi. Pour rappel, les souscripteurs de ce projet se sont depuis des années acquittés de leurs quotes-parts financières sans pour autant voir le bout du tunnel, ce qui les a incités à monter au créneau et sortir pacifiquement dans la rue.
D.Cherif






http://jeanyvesthorrignac.fr/crbst_11.html

http://jeanyvesthorrignac.fr/SantaCruz/index.html

هناك تعليق واحد: