الأربعاء، مايو 4

الاخبار العاجلة لقيام زوجة رئيس افريقي بنتقسنطينة بزيارة منزل ها العائلي بسيدي مبروك وزيارة معالم قسنطينة الفرنسية وسكان قسنطينة يكتشفون ان بنات قسنطينة زوجات لرؤساء افريقيا وشوارع قسنطينة مغلقة بسبب زيارة بنت قسنطينة لمدينتها اليهودية ويدكر ان الموقع الرسمي لدولة كوت افيوار تضمن اخبار عاجلة من قسنطينة ابتاءا بوجبة الغاء وانتهاءا بمصنع الحلويات يدكر ان زيارة بنت قسنطينة تزامنت مع اكتشاف سكان قسنطينة ان بنات سيدي مبروك من الجالية اليهودية اصبحن شخصيات سياسية عالمية والاسباب مجهولة

اخر خبر
الاخبار العاجلة   لقيام   زوجة  رئيس افريقي   بنت قسنطينة بزيارة  منزل ها العائلي بسيدي مبروك وزيارة  معالم قسنطينة الفرنسية وسكان قسنطينة يكتشفون ان بنات قسنطينة زوجات لرؤساء افريقيا وشوارع قسنطينة مغلقة بسبب زيارة بنت قسنطينة لمدينتها  اليهودية ويدكر ان الموقع الرسمي لدولة كوت افيوار  تضمن اخبار عاجلة من قسنطينة
ابتاءا بوجبة الغاء وانتهاءا  بمصنع الحلويات يدكر ان  زيارة بنت قسنطينة تزامنت مع اكتشاف  سكان قسنطينة ان بنات  سيدي مبروك  من الجالية اليهودية اصبحن شخصيات سياسية عالمية والاسباب مجهولة
http://www.presidence.ci/media_transferes/images/gal8alger.jpg



http://www.presidence.ci/media_transferes/images/galalger.jpg



http://www.presidence.ci/media_transferes/images/gal11alger.jpg


 http://www.presidence.ci/media_transferes/images/gal3algeri.jpg
 http://www.presidence.ci/media_transferes/images/galalgeri.jpg

 http://www.presidence.ci/media_transferes/images/gal1algeri.jpg
 http://www.presidence.ci/media_transferes/images/gal4algeri.jpg















































 
 http://www.presidence.ci/presentation/2/la-premiere-dame
a Première Dame

Dominique Claudine OUATTARA née NOUVIAN est née le 16 Décembre 1953 à Constantine. Elle est Ivoirienne d’origine Française. Depuis le 24 aout 1991, elle est l’épouse le Dr Alassane OUATTARA.  Elle est mère de deux (2) enfants.
Après son baccalauréat en Sciences Economiques obtenu 1972, elle obtient un DEUG de langues en 1975, puis un Diplôme d’Administrateur de Biens en 1987 à Paris et en 1989, un Diplôme d’Expertise en Immobilier.
En 1979, elle crée le groupe immobilier AICI international dont elle est le Président-Directeur Général et qui est implanté dans plusieurs villes européennes et africaines.
En 1996, elle acquiert la marque Jacques Dessange aux Etats-Unis et devient alors Président-Directeur Général de la compagnie "French Beauty Services " qui regroupait les franchises et les écoles de coiffure aux Etats-Unis, ainsi que les salons de coiffure et instituts de beauté de New-York et Washington.
En 1998, elle officialise ses actions humanitaires par la création de la Fondation Children of Africa pour les enfants d’Afrique. A l’accession de son époux à la magistrature suprême, le 04 décembre 2010, elle renonce à ses activités de chef d’Entreprise pour se mettre exclusivement au service de ses concitoyens.
Résolument engagée contre le travail des enfants, le 03 novembre 2011, le Président de la République la nomme Présidente du Comité National de Surveillance des Actions de Lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des Enfants (CNS). En sa qualité de Première Dame, elle amplifie ses actions pour la santé, l’éducation et le bien-être des enfants en difficulté. Sous son impulsion, le projet de construction du premier Hôpital mère-enfant de Côte d’Ivoire est en cours.
Le 14 décembre 2012, elle crée un Fonds d’Appui aux Femmes de Côte D’ivoire (FAFCI), pour l’aide à l’autonomisation des femmes démunies.
DISTINCTIONS                                                                                                                   HONORIFIQUES

  • Grand Cordon dans l’Ordre National du Mérite libanais
  • Commandeur de la Légion d’honneur Française
  • Commandeur de l’ordre National Ivoirien
  • Grande distinction du Prix de la Fondation Crans Montana
    • Officier de l'Ordre du Mérite de la Solidarité de Côte d’Ivoire
    • Présidente d’Honneur de la Chambre Syndicale des Agents Immobiliers de Côte d’Ivoire (CSDAIM)
    •  
 http://www.presidence.ci/accueil/
écrets

NOMINATION DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT

ORDRE PROTOCOLAIRE DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT ET DES MINISTRES DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
1- Premier Ministre, Ministre de l’Economie des Finances et du Budget :
M. Daniel Kablan DUNCAN
2- Ministre d’Etat auprès du Président de la République :
M. Jeannot Kouadio AHOUSSOU
3- Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République :
M. Amadou Gon COULIBALY
4- Ministra d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité :
M. Hamed BAKAYOKO
5- Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères :
M. Charles Koffi DIBY
6- Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du Développement :
M. Albert Toikeusse MABRI
7- Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle :
M. Moussa BOSSO
8- Ministre, Directeur de cabinet du Président de la République :
M. Marcel AMON-TANOH
9- Ministre chargé des Affaires Présidentielles :
M. Téné Birahima OUATTARA
10- Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense :
M. Paul Koffi KOFFI
11- Ministre auprès du Président de la République , chargé des relations avec les Institutions de la République
M. Albert AGGREY
12- Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques :
M. Gnénéma Mamadou COULIBALY
13- Ministre auprès du Premier Ministre Chargé de l’Economie et des Finances :
Mme. Nialé KABA
14- Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur :
M. Ally COULIBALY
15- Ministre du Pétrole et de l’Energie :
M. Adama TOUNGARA
16- Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durabl  :
M. Rémi Allah KOUADIO
17- Ministre des Infrastructures Economiques :
M. Patrick ACHI
18- Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique :
M. Konan GNAMIEN
19- Ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique :
Mme Kandia KAMISSOKO CAMARA
20- Ministre du Commerce :
M. Jean-Louis BILLON
21- Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative :
M. Ibrahima CISSE BAKONGO
22- Ministre des Transports :
M. Gaoussou TOURE
23- Ministre des Ressources Animales et Halieutiques :
M. Kobenan Kouassi ADJOUMANI
24- Ministre de la Santé et de la Lutte contre le SIDA:
Mme Raymande Goudou COFFIE
25- Ministre de l’Agriculture:
M. Mamadou Sangafowa COULIBALY
26- Ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme:
M. Mamadou SANOGO
27- Ministre de l’Industrie et des Mines:
M. Jean Claude BROU
28- Ministre de la Solidarité, de la Famille de la Femme et de l’Enfant:
Mme Anne Désirée OULOTO
29- Ministre de la Culture et de la Francophonie:
M. Maurice Kouakou BANDAMAN
30- Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Porte-Parole du Gouvernement:
M. Bruno Nabagné KONE
31- Ministre des Sports et des Loisirs:
M. François Albert AMICHIA
32- Ministre de l’Entrepreneuriat National, de la Promotion des PME et de l’Artisanat:
M. Azoumana MOUTAYE
33- Ministre des Eaux et Forêts:
M. Mathieu Babaud DARETT
34- Ministre de la Communication, Porte-Parole Adjointe du Gouvernement:
Mme Affoussiata BAMBA-LAMINE
35- Ministre du Tourisme:
M. Roger KACOU
36- Ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Budget:
M. Abdourahmane CISSE
37- Ministre Délégué auprès du Président de la République, chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes:
M. Sidi Tiémoko TOURE
Bonjour. Je voudrais juste suggérer quelque chose. Pour lutter contre le terrorisme, il faudrait que de l'ordre soit mis dans le secteur du transport terrestre. Notamment le secteur des compagnies de transport. Je souhaiterais qu'une fouille minutieuse soit faite dans les bagages avant tout embarquement et que les forces de l'ordre aux différents corridors n'hésitent pas à inspecter les cars qui relient les différentes villes. Que Dieu protège la Côte d'Ivoire et tous ses honnêtes habitants.
 https://www.facebook.com/Presidencecotedivoire/reviews?ref=page_internal
 http://www.presidence.ci/accueil/

onstitution

LOI N°2000-513 DU 1 er AOÛT 2000 PORTANT CONSTITUTION DE LA CÔTE D'IVOIRE

LOI N°2000-513 DU 1erAOÛT 2000 PORTANT CONSTITUTION DE LA CÔTE D’IVOIRE

PREAMBULE

Le peuple de Côte d’Ivoire,
Conscient de sa liberté et de son identité nationale, de sa responsabilité devant l'histoire et l'humanité,
Conscient de sa diversité ethnique, culturelle et religieuse, et désireux de bâtir une nation unie solidaire et prospère,
Convaincu que l'union dans le respect de cette diversité assure le progrès économique et le bien-être social,
Profondément attaché à la légalité constitutionnelle et aux institutions démocratiques, à la dignité de la personne humaine, aux valeurs culturelles et spirituelles,
Proclame son adhésion aux droits et libertés tels que définis dans la Déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1948 et dans la Charte africaine des Droits de l'Homme et des Peuples de 1981, Exprime son attachement aux valeurs démocratiques reconnues à tous les peuples libres, notamment :

- Le respect et la protection des libertés fondamentales tant individuelles que collectives ;

- La séparation et l'équilibre des pouvoirs ;

- La transparence dans la conduite des affaires publiques ;

S'engage à promouvoir l'intégration régionale et sous-régionale, en vue de la constitution de l'Unité Africaine, Se donne librement et solennellement comme loi fondamentale la présente Constitution adoptée par Référendum.

TITRE PREMIER - DES LIBERTES, DES DROITS ET DES DEVOIRS

CHAPITRE PREMIER - DES LIBERTES ET DES DROITS (Article 1 Article 2 Article 3 Article 4 Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 Article 10 Article 11 Article 12 Article 13 Article 14 Article 15 Article 16 Article 17 Article 18 Article 19 Article 20 Article 21 Article 22)

Article 1
L'État de Côte d'Ivoire reconnaît les libertés, les droits et devoirs fondamentaux énoncés dans la présente Constitution et s'engage à prendre des mesures législatives ou réglementaires pour en assurer l'application effective.

Article 2
La personne humaine est sacrée.

Tous les êtres humains naissent libres et égaux devant la loi. Ils jouissent des droits inaliénables que sont le droit à la vie, à la liberté, à l'épanouissement de leur personnalité et au respect de leur dignité.

Les droits de la personne humaine sont inviolables. Les autorités publiques ont l'obligation d'en assurer le respect, la protection et la promotion.

Toute sanction tendant à la privation de la vie humaine est interdite.

Article 3
Sont interdits et punis par la loi, l'esclavage, le travail forcé, les traitements inhumains et cruels, dégradants et humiliants, la torture physique ou morale, les violences physiques et les mutilations et toutes les formes d'avilissement de l'être humain.

Article 4
Le domicile est inviolable. Les atteintes ou restrictions ne peuvent y être apportées que par la loi.

Article 5
La famille constitue la cellule de base de la société. L'État assure sa protection.

Article 6
L'État assure la protection des enfants, des personnes âgées et des personnes handicapées.

Article 7
Tout être humain a droit au développement et au plein épanouissement de sa personnalité dans ses dimensions matérielle, intellectuelle et spirituelle.
L'État assure à tous les citoyens l'égal accès à la santé, à l'éducation, à la culture, à l'information, à la formation professionnelle et à l'emploi.
L'État a le devoir de sauvegarder et de promouvoir les valeurs nationales de civilisation ainsi que les traditions culturelles non contraires à la loi et aux bonnes mœurs.

Article 8
L'État et les Collectivités publiques ont le devoir de veiller au développement de la jeunesse. Ils créent les conditions favorables à son éducation civique et morale et lui assurent la protection contre l'exploitation et l'abandon moral.

Article 9
La liberté de pensée et d'expression, notamment la liberté de conscience, d'opinion religieuse ou philosophique sont garanties à tous, sous la réserve du respect de la loi, des droits d'autrui, de la sécurité nationale et de l'ordre public.

Article 10
Chacun a le droit d'exprimer et de diffuser librement ses idées.Toute propagande ayant pour but ou pour effet de faire prévaloir un groupe social sur un autre, ou d'encourager la haine raciale ou religieuse est interdite.

Article 11
Les libertés de réunion et de manifestation sont garanties par la loi.

Article 12
Aucun Ivoirien ne peut être contraint à l’exil.
Toute personne persécutée en raison de ses convictions politiques, religieuses, philosophiques. Ou de son appartenance ethnique peut bénéficier du droit d'asile sur le territoire de la République de Côte d'Ivoire, sous la condition de se conformer aux lois de la République.

Article 13
Les partis et groupements politiques se forment et exercent leurs activités librement sous la condition de respecter les lois de la République, les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie. Ils sont égaux en droits et soumis aux mêmes obligations.
Sont interdits les partis ou groupements politiques créés sur des bases régionales, confessionnelles, tribales, ethniques ou raciales.

Article 14
Les partis et groupements politiques concourent à la formation de la volonté du peuple et à l'expression du suffrage.

Article 15.
Le droit de propriété est garanti à tous.
Nul ne doit être privé de sa propriété si ce n'est pour cause d'utilité publique et sous la condition d'une juste et préalable indemnisation.

Article 16
Le droit de tout citoyen à la libre entreprise est garanti dans les limites prévues par la loi.

Article 17
Toute personne a le droit de choisir librement sa profession ou son emploi.
L'accès aux emplois publics ou privés est égal pour tous.
Est prohibée toute discrimination dans l'accès ou l'exercice des emplois, fondée sur le sexe, les opinions politiques, religieuses ou philosophiques.

Article 18
Le droit syndical et le droit de grève sont reconnus aux travailleurs des secteurs public et privé qui les exercent dans les limites déterminées par la loi.

Article 19
Le droit à un environnement sain est reconnu à tous.

Article 20
Toute personne a droit à un libre et égal accès à la Justice.

Article 21
Nul ne peut être poursuivi, arrêté, gardé à vue ou inculpé, qu'en vertu d'une loi promulguée antérieurement aux faits qui lui sont reprochés.

Article 22
Nul ne peut être arbitrairement détenu.
Tout prévenu est présumé innocent jusqu'à ce que sa culpabilité ait été établie à la suite d'une procédure lui offrant les garanties indispensables à sa défense.

CHAPITRE II - DES DEVOIRS (Article 23 Article 24 Article 25 Article 26 Article 27 Article 28)

Article 23
Toute personne vivant sur le territoire national est tenue de respecter la Constitution, les lois et les règlements de la République.

Article 24
La défense de la Nation et de l'intégrité du territoire est un devoir pour tout Ivoirien.
Elle est assurée exclusivement par des forces de défense et de sécurité nationales dans les conditions déterminées par la loi.

Article 25
Les biens publics sont inviolables. Toute personne est tenue de les respecter et de les protéger.

Article 26
Tout citoyen, investi d'un mandat public ou chargé d'un emploi public ou d'une mission de service public, a le devoir de l'accomplir avec conscience, loyauté et probité.

Article 27
Le devoir de s'acquitter de ses obligations fiscales, conformément à la loi, s'impose à tous.

Article 28
La protection de l'environnement et la promotion de la qualité de la vie sont un devoir pour la communauté et pour chaque personne physique ou morale

TITRE II - DE L'ETAT ET DE LA SOUVERAINETE (Article 29 Article 30 Article 31 Article 32 Article 33)

Article 29
L'État de Côte d'Ivoire est une République indépendante et souveraine.
L'emblème national est le drapeau tricolore orange, blanc, vert, en bandes verticales et d'égales dimensions.

L'hymne de la République est l'Abidjanaise.
La devise de la République est : Union, Discipline, Travail. La langue officielle est le français.
La loi fixe les conditions de promotion et de développement des langues nationales.

Article 30
La République de Côte d'Ivoire est une et indivisible, laïque, démocratique et sociale.
Elle assure à tous l'égalité devant la loi, sans distinction d'origine, de race, d'ethnie, de sexe et de religion. Elle respecte toutes les croyances.
Son principe est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple.

Article 31
La souveraineté appartient au peuple.
Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice.

Article 32
Le peuple exerce sa souveraineté par la voie du référendum et par ses représentants élus.
Les conditions du recours au référendum et de désignation des représentants du peuple sont déterminées par la présente Constitution et par une loi organique.
Le Conseil constitutionnel contrôle la régularité des opérations du référendum et de l'élection des représentants du peuple.
L'organisation et la supervision du référendum et des élections sont assurées par une Commission indépendante dans les conditions prévues par la loi.

Article 33
Le suffrage est universel, libre, égal et secret.
Sont électeurs dans les conditions déterminées par la loi, tous les nationaux ivoiriens des deux sexes âgés d'au moins dix huit ans et jouissant de leurs droits civiques et politiques.

TITRE III - DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET DU GOUVERNEMENT
(Article 34 Article 35 Article 36 Article 37 Article 38 Article 39 Article 40 Article 41 Article 42 Article 43 Article 44 Article 45 Article 46 Article 47 Article 48 Article 49 Article 50 Article 51 Article 52 Article 53 Article 54 Article 55 Article 56 Article 57)

Article 34
Le Président de la République est le Chef de l'État. Il incarne l'unité nationale. Il veille au respect de la Constitution. Il assure la continuité de l'État. Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire, du respect des engagements internationaux.

Article 35
Le Président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. Il n'est rééligible qu'une fois.
Le candidat à l'élection présidentielle doit être âgé de quarante ans au moins et de soixante quinze ans au plus.
Il doit être ivoirien d'origine, né de père et de mère eux-mêmes ivoiriens d'origine.
Il doit n'avoir jamais renoncé à la nationalité ivoirienne.
Il ne doit s'être jamais prévalu d'une autre nationalité.
Il doit avoir résidé en Côte d'Ivoire de façon continue pendant cinq années précédant la date des élections et avoir totalisé dix ans de présence effective.
L'obligation de résidence indiquée au présent article ne s'applique pas aux membres des représentations diplomatiques et consulaires, aux personnes désignées par l'État pour occuper un poste ou accomplir une mission à l'étranger, aux fonctionnaires internationaux et aux exilés politiques.


Le candidat à la Présidence de la République doit présenter un état complet de bien-être physique et mental dûment constaté par un collège de trois médecins désignés par le Conseil constitutionnel sur une liste proposée par le Conseil de l'Ordre des Médecins. Ces trois médecins doivent prêter serment devant le Conseil constitutionnel.
Il doit être de bonne moralité et d'une grande probité. Il doit déclarer son patrimoine et en justifier l'origine.

Article 36
L'élection du Président de la République est acquise à la majorité absolue des suffrages exprimés.
Si celle ci n'est pas obtenue, il est procédé à un second tour, quinze jours après la proclamation des résultats du premier tour. Seuls peuvent s'y présenter les deux candidats ayant recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour.
La convocation des électeurs est faite par décret en Conseil des ministres.
Le premier tour du scrutin a lieu dans le courant du mois d'octobre de la cinquième année du mandat du Président de la République.

Article 37
Si dans les sept jours précédant la date limite du dépôt de présentation des candidatures, une des personnes ayant, moins de trente jours avant cette date, annoncé publiquement sa décision d'être candidate, décède ou se trouve empêchée, le Conseil constitutionnel peut décider du report de l'élection.
Si avant le premier tour, un des candidats décède ou se trouve empêché, le Conseil constitutionnel prononce le report de l'élection.
En cas de décès ou d'empêchement de l'un des deux candidats arrivés en tête à l'issue du premier tour, le Conseil constitutionnel décide de la reprise de l'ensemble des opérations électorales.

Article 38
En cas d'événements ou de circonstances graves, notamment d'atteinte à l'intégrité du territoire, ou de catastrophes naturelles rendant impossible le déroulement normal des élections ou la proclamation des résultats, le Président de la Commission chargée des élections saisit immédiatement le Conseil constitutionnel aux fins de constatation de cette situation.

Le Conseil constitutionnel décide, dans les vingt quatre heures, de l'arrêt ou de la poursuite des opérations électorales ou de suspendre la proclamation des résultats.
Le Président de la République en informe la Nation par message. Il demeure en fonction.
Dans le cas où le Conseil constitutionnel ordonne l'arrêt des opérations électorales ou décide de la suspension de la proclamation des résultats, la Commission chargée des élections établit et lui communique quotidiennement un état de l'évolution de la situation.
Lorsque le Conseil constitutionnel constate la cessation de ces événements ou de ces circonstances graves, il fixe un nouveau délai qui ne peut excéder trente jours pour la proclamation des résultats et quatre vingt dix jours pour la tenue des élections.

Article 39
Les pouvoirs du Président de la République en exercice expirent à la date de prise de fonction du Président élu, laquelle a lieu dès la prestation de serment.
Dans les quarante huit heures de la proclamation définitive des résultats, le Président de la République élu prête serment devant le Conseil constitutionnel réuni en audience solennelle.La formule du serment est:

« Devant le peuple souverain de Côte d'Ivoire, je jure solennellement et sur l'honneur de respecter et de défendre fidèlement la Constitution, de protéger les Droits et Libertés des citoyens, de remplir consciencieusement les devoirs de ma
charge dans l'intérêt supérieur de la Nation.
Que le peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueur des lois, si je trahis mon serment ».

Article 40
En cas de vacance de la Présidence de la République par décès, démission, empêchement absolu, l'intérim du Président de la République est assuré par le Président de l'Assemblée nationale, pour une période de quarante cinq jours à quatre vingt dix jours au cours de laquelle il fait procéder à l'élection du nouveau Président de la République.
L'empêchement absolu est constaté sans délai par le Conseil Constitutionnel saisi à cette fin par une requête du Gouvernement, approuvée à la majorité de ses membres.
Les dispositions des alinéas 1 et 5 de l'article 38 s'appliquent en cas d'intérim.
Le Président de l'Assemblée nationale, assurant l'intérim du Président de la République ne peut faire usage des articles 41 alinéas 2 et 4, 43, et 124 de la Constitution.
En cas de décès, de démission ou d'empêchement absolu du Président de l'Assemblée nationale, alors que survient la vacance de la République, l'intérim du Président de la République est assuré, dans les mêmes conditions, par le Premier vice-président de l'Assemblée Nationale.

Article 41
Le Président de la République est détenteur exclusif du pouvoir exécutif.
Il nomme le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, qui est responsable devant lui. Il met fin à ses fonctions.

Le Premier Ministre anime et coordonne l'action gouvernementale.
Sur proposition du Premier Ministre, le Président de la République nomme les autres membres du Gouvernement et détermine leurs attributions. Il met fin à leurs fonctions dans les mêmes conditions.

Article 42
Le Président de la République a l'initiative des lois, concurremment avec les membres de l'Assemblée nationale.
Il assure la promulgation des lois dans les quinze jours qui suivent la transmission qui lui en est faite par le Président de l'Assemblée nationale. Ce délai est réduit à cinq jours en cas d'urgence.

Une loi non promulguée par le Président de la République jusqu'à l'expiration des délais prévus au présent article est déclarée exécutoire par le Conseil constitutionnel saisi par le Président de I'Assemblée nationale, si elle est conforme à la Constitution.
Le Président de la République peut, avant l'expiration de ces délais, demander à l'Assemblée nationale une seconde délibération de la loi ou de certains de ses articles.
Cette seconde délibération ne peut être refusée.
Il peut également, dans les mêmes délais, demander et obtenir de plein droit que cette délibération n'ait lieu que lors de la session ordinaire suivant la session au cours de laquelle le texte a été adopté en première lecture.
Le vote pour cette seconde délibération est acquis à la majorité des deux tiers des membres présents de l'Assemblée nationale.

Article 43
Le Président de la République, après consultation du bureau de l'Assemblée nationale, peut soumettre au référendum tout texte ou toute question qui lui parait devoir exiger la consultation directe du peuple.
Lorsque le référendum a conclu à l'adoption du texte, le Président de la République le promulgue dans les délais prévus à l'article précédent.

Article 44
Le Président de la République assure l'exécution des lois et des décisions de justice. Il prend les règlements applicables à l'ensemble du territoire de la République.

Article 45
Le Président de la République accrédite les Ambassadeurs et les envoyés extraordinaires auprès des puissances étrangères; les ambassadeurs et les envoyés extraordinaires des puissances étrangères sont accrédités auprès de lui.

Article 46
Le Président de la République est le chef de l'administration. Il nomme aux emplois civils et militaires.

Article 47
Le Président de la République est le Chef suprême des Armées. Il préside le Conseil supérieur de la Défense.

Article 48
Lorsque les Institutions de la République, l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacées d'une manière grave et immédiate, et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exceptionnelles exigées par ces circonstances après consultation obligatoire du Président de l'Assemblée nationale et de celui du Conseil constitutionnel. Il en informe la Nation par message. L'Assemblée nationale se réunit de plein droit.

Article 49
Le Président de la République a le droit de faire grâce.

Article 50
Le Président de la République détermine et conduit la politique de la Nation.

Article 51
Le Président de la République préside le Conseil des ministres.

Le Conseil des ministres délibère obligatoirement :

- des décisions déterminant la politique générale de l'État;

- des projets de lois, d'ordonnances et des décrets réglementaires;

- des nominations aux emplois supérieurs de l'État, dont la liste est établie par la loi.

Article 52
Les projets de loi, d'ordonnance et de décret réglementaire peuvent être soumis au Conseil constitutionnel pour avis, avant d'être examinés en Conseil des ministres

Article 53
Le Président de la République peut, par décret, déléguer certains de ses pouvoirs aux membres du Gouvernement.
Le Premier Ministre supplée le Président de la République lorsque celui-ci est hors du territoire national. Dans ce cas, le Président de la République peut, par décret, lui déléguer la présidence du Conseil des ministres, sur un ordre du jour précis.
Le Président de la République peut déléguer, par décret, certains de ses pouvoirs au Premier Ministre ou au membre du Gouvernement qui assure l'intérim de celui-ci. Cette délégation de pouvoirs doit être limitée dans le temps et porter sur une matière ou un objet précis.

Article 54
Les fonctions de Président de la République sont incompatibles avec l'exercice de tout mandat parlementaire, de tout emploi public, de toute activité professionnelle et de toute fonction de dirigeant de parti politique.

Article 55
Lors de son entrée en fonction et à la fin de celle-ci, le Président de la République est tenu de produire une déclaration authentique de son patrimoine devant la Cour des Comptes.

Durant l'exercice de ses fonctions, le Président de la République ne peut, par lui-même, ni par personne interposée, rien acquérir ou louer qui appartienne au domaine de l'État et des Collectivités publiques, sauf autorisation préalable de la Cour des comptes dans les conditions fixées par la loi.
Le Président de la République ne peut soumissionner aux marchés de l'État et des Collectivités publiques.

Article 56
Les fonctions de membres du Gouvernement sont incompatibles avec l'exercice de tout emploi et de toute activité professionnelle.
Le parlementaire nommé membre du Gouvernement ne peut siéger à l'Assemblée nationale, pendant la durée de ses fonctions ministérielles.
Les dispositions des alinéas 2 et 3 de l'article précédent s'appliquent aux membres du Gouvernement pendant la durée de leurs fonctions.

Article 57
Le Président de la République communique avec l'Assemblée nationale, soit directement, soit par des messages qu'il fait lire par le Président de l'Assemblée nationale.  Ces communications ne donnent lieu à aucun débat.

TITRE IV - DU PARLEMENT

(Article 58 Article 59 Article 60 Article 61 Article 62 Article 63 Article 64 Article 65 Article 66 Article 67 Article 68 Article 69 Article 70)

Article 58
Le Parlement est constitué par une chambre unique dite Assemblée nationale dont les membres portent le titre de Député.
Les députés sont élus au suffrage universel direct.

Article 59
La durée de la législature est de cinq ans. Le mandat parlementaire est renouvelable.

Les pouvoirs de l'Assemblée Nationale expirent à la fin de la deuxième session ordinaire de la dernière année de son mandat.
Les élections ont lieu vingt jours au moins et cinquante jours au plus avant l'expiration des pouvoirs de l'Assemblée nationale.

La loi fixe le nombre des membres de l'Assemblée nationale, les conditions d'éligibilité, le régime des inéligibilités et incompatibilités, les modalités de scrutin, les conditions dans lesquelles il y a lieu d'organiser de nouvelles élections en cas de vacance de siège de députés.

Article 60
Le Conseil constitutionnel statue sur l'éligibilité des candidats, la régularité et la validité des élections des députés à l'Assemblée nationale.

Article 61
L'Assemblée nationale vote la loi et consent l'impôt.

Article 62
Chaque année, l'Assemblée nationale se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires.
La première session s'ouvre le dernier mercredi d'avril ; sa durée ne peut excéder trois mois.

La deuxième session commence le premier mercredi d'octobre et prend fin le troisième vendredi de décembre.

Article 63
L'Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire par son Président sur un ordre du jour déterminé, à la demande du Président de la République ou à celle de la majorité absolue des députés.
Les sessions extraordinaires sont closes sitôt l'ordre du jour épuisé.

Article 64
Le compte rendu intégral des débats de l'Assemblée nationale est publié au Journal officiel des débats.

L'Assemblée Nationale peut siéger en comité à huis clos à la demande du Président de la République ou du tiers des députés.

Article 65
Le Président de l'Assemblée nationale est élu pour la durée de la législature.
Le Président de l'Assemblée nationale et le Premier vice-président sont soumis aux mêmes conditions d'éligibilité que le Président de la République.

Article 66
Chaque député est le représentant de la Nation entière.
Tout mandat impératif est nul.

Le droit de vote des députés est personnel. Toutefois, la délégation de vote est permise lorsqu'un député est absent pour cause de maladie, pour exécution d'un mandat ou d'une mission à lui confié par le Gouvernement ou l'Assemblée nationale ou pour remplir ses obligations militaires ou pour tout autre motif justifié. Nul ne peut recevoir, pour un scrutin, plus d'une délégation de vote.

Article 67
Aucun député ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l'occasion des opinions ou des votes émis par lui dans l'exercice de ses fonctions.

Article 68
Aucun député ne peut, pendant la durée des sessions, être poursuivi ou arrêté en matière criminelle ou correctionnelle qu'avec l'autorisation de l'Assemblée nationale, sauf le cas de flagrant délit.

Aucun député ne peut, hors session, être arrêté qu'avec l'autorisation du Bureau de l'Assemblée nationale, sauf les cas de flagrant délit, de poursuites autorisées ou de condamnations définitives.

La détention ou la poursuite d'un député est suspendue si l'Assemblée nationale le requiert.

Article 69
Les députés perçoivent une indemnité dont le montant est fixé par la loi.

Article 70
L'Assemblée nationale établit son règlement.
Avant leur entrée en vigueur, le règlement et ses modifications ultérieures sont soumis au Conseil constitutionnel qui se prononce sur leur conformité à la Constitution.

Le Conseil constitutionnel statue dans un délai de quinze jours.

TITRE V - DES RAPPORTS ENTRE LE POUVOIR EXECUTIF ET LE POUVOIR LEGISLATIF
(Article 71 Article 72 Article 73 Article 74 Article 75 Article 76 Article 77 Article 78 Article 79 Article 80 Article 81 Article 82 Article 83)

Article 71
L'Assemblée nationale détient le pouvoir législatif. Elle vote seule la loi.

La loi fixe les règles concernant :

- la citoyenneté, les droits civiques et les garanties fondamentales accordées aux citoyens pour l'exercice des libertés publiques;

- la nationalité, l'état et la capacité des personnes, les régimes matrimoniaux, les successions et les libertés;

- la procédure selon laquelle les coutumes sont constatées et mises en harmonie avec les principes fondamentaux de la constitution;

- la détermination des crimes et délits ainsi que des peines qui leur sont applicables, la procédure pénale, l'amnistie;

- l'organisation des tribunaux judiciaires et administratifs et la procédure suivie devant ces juridictions;

- le statut des magistrats, des officiers ministériels et des auxiliaires de Justice;

- le statut général de la Fonction publique;

- le statut du Corps préfectoral;

- le statut du Corps diplomatique;

- le statut du personnel des Collectivités locales;

- le statut de la Fonction militaire

- le statut des personnels de la Police nationale;

- l'assiette, le taux et les modalités de recouvrement des impositions de toute nature;

- le régime d'émission de la monnaie;

- le régime électoral de l'Assemblée nationale et des Assemblées locales;

- la création de catégories d'établissements publics;

- l'état de siège et l'état d'urgence.

La loi détermine les principes fondamentaux :

- de l'organisation générale de l'Administration;

- de l'Enseignement et de la Recherche scientifique;

- de l'organisation de la Défense nationale;

- du régime de la propriété, des droits réels et des obligations civiles et commerciales;

- du droit du travail, du droit syndical et des Institutions sociales;

- de l'aliénation et de la gestion du domaine de l'État;

- de la mutualité et de l'épargne;

- de la protection de l'environnement;

- de l'organisation de la production;

- du statut des Partis politiques;

- du régime des transports et des télécommunications.

Les lois de Finances déterminent les ressources et les charges de l'État.

Des lois de programme fixent les objectifs de l'action économique et sociale de l'État.

Sont des lois organiques celles qui ont pour objet de régir les différentes Institutions, structures et systèmes prévus ou qualifiés comme tels par la Constitution.

Les lois auxquelles la Constitution confère le caractère de lois organiques sont votées et modifiées dans les conditions suivantes :

- le projet ou la proposition n'est soumis à la délibération et au vote de l'Assemblée nationale qu'à l'expiration d'un délai de quinze jours après son dépôt.

- le texte ne peut être adopté par l'Assemblée nationale qu'à la majorité des 2/3 de ses membres.

Les lois organiques ne peuvent être promulguées qu'après la déclaration par le Conseil constitutionnel de leur conformité à la Constitution.

Article 72
Les matières autres que celles qui sont du domaine de la loi relèvent du domaine réglementaire.
Les textes de forme législative intervenus en ces matières antérieurement à l'entrée en vigueur de la présente Constitution peuvent être modifiés par décret pris après avis du Conseil constitutionnel.

Article 73
La déclaration de guerre est autorisée par l'Assemblée nationale.

Article 74
L'état de siège est décrété en Conseil des ministres. L'Assemblée nationale se réunit alors de plein droit si elle n'est en session.
La prorogation de l'état de siège au-delà de quinze jours ne peut être autorisée que par l'Assemblée nationale, à la majorité simple des députés.

Article 75
Le Président de la République peut, pour l'exécution de son programme, demander à l'Assemblée nationale l'autorisation de prendre par ordonnance, pendant un délai limité, des mesures qui sont normalement du domaine de la loi.
Les ordonnances sont prises en Conseil des ministres après avis éventuel du Conseil constitutionnel. Elles entrent en vigueur dès leur publication mais, deviennent caduques si le projet de loi de ratification n'est pas déposé devant l'Assemblée nationale avant la date fixée par la loi d'habilitation.

A l'expiration du délai mentionné au premier alinéa du présent article, les ordonnances ne peuvent plus être modifiées que par la loi dans leurs dispositions qui sont du domaine législatif.

Article 76
Les propositions et amendements qui ne sont pas du domaine de la loi sont irrecevables.
L'irrecevabilité est prononcée par le Président de l'Assemblée nationale.
En cas de contestation, le Conseil constitutionnel, saisi par le Président de la République ou par un quart au moins des députés, statue dans un délai de quinze jours à compter de sa saisine.

Article 77
Les lois peuvent, avant leur promulgation, être déférées au Conseil constitutionnel par le Président de l'Assemblée nationale ou par un dixième au moins des députés ou par les groupes parlementaires.

Les associations de défense des Droits de l'Homme légalement constituées peuvent également déférer au Conseil constitutionnel les lois relatives aux libertés publiques.
Le Conseil constitutionnel statue dans un délai de quinze jours à compter de sa saisine.

Article 78.
Les députés ont le droit d'amendement.

Les propositions et amendements déposés par les membres de l'Assemblée nationale ne sont pas recevables lorsque leur adoption aurait pour conséquence soit une diminution des ressources publiques, soit la création ou l'aggravation d'une charge publique, à moins qu'ils
ne soient accompagnés d'une proposition d'augmentation de recettes ou d'économies équivalentes.

Article 79
L'Assemblée nationale vote le projet de loi de finances dans les conditions déterminées par la loi.

Article 80
L'Assemblée nationale est saisie du projet de loi de Finances dès l'ouverture de la session d'octobre.

Le projet de loi de Finances doit prévoir les recettes nécessaires à la couverture intégrale des dépenses. L'Assemblée nationale vote le budget en équilibre.

Si l'Assemblée nationale ne s'est pas prononcée dans un délai de soixante dix jours, le projet de loi peut être mis en vigueur par ordonnance.
Le Président de la République saisit pour ratification l'Assemblée nationale convoquée en session extraordinaire dans un délai de quinze jours.

Si l'Assemblée nationale n'a pas voté le budget à la fin de cette session extraordinaire, le budget est établi définitivement par ordonnance.

Si le projet de loi de Finances n'a pu être déposé en temps utile pour être promulgué avant le début de l'exercice, le Président de la République demande d'urgence à l'Assemblée nationale, l'autorisation de reprendre le budget de l'année précédente par douzième provisoire.

Article 81
L'Assemblée nationale règle les comptes de la Nation selon les modalités prévues par la loi de Finances. Le projet de loi de règlement doit être déposé sur le Bureau de l'Assemblée nationale un an au plus tard après l'exécution du budget.

Article 82
Les moyens d'information de l'Assemblée nationale à l'égard de l'action gouvernementale sont la question orale, la question écrite, la commission d'enquête.
Pendant la durée d'une session ordinaire, une séance par mois est réservée en priorité aux questions des députés et aux réponses du Président de la République.

Le Président de la République peut déléguer au Chef du Gouvernement et aux ministres le pouvoir de répondre aux questions des députés.
En la circonstance, l'Assemblée nationale peut prendre une résolution pour faire des recommandations au Gouvernement.

Article 83
Les membres du Gouvernement ont accès aux commissions de l'Assemblée nationale. Ils sont entendus à la demande des commissions.
Ils peuvent se faire assister par des commissaires du Gouvernement.

TITRE VI - DES TRAITES ET ACCORDS INTERNATIONAUX
(Article82 Article 84 Article 85 Article 86 Article 87)

Article 84
Le Président de la République négocie et ratifie les traités et les accords internationaux.

Article 85
Les Traités de paix, les Traités ou Accords relatifs à l'organisation internationale, ceux qui modifient les lois internes de l'État ne peuvent être ratifiés qu'à la suite d'une loi.

Article 86
Si le Conseil constitutionnel, saisi par le Président de la République, ou par le Président de l'Assemblée nationale ou par un quart au moins des députés, a déclaré qu'un engagement
international comporte une clause contraire à la Constitution, l'autorisation de le ratifier ne peut intervenir qu'après la révision de la Constitution

Article 87
Les Traités ou Accords régulièrement ratifiés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque Traité ou Accord, de son application
par l'autre partie.

TITRE VII - DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL
(Article 88 Article 89 art83Article 90 Article 91 Article 92 art83Article 93 Article 94 Article 95 art83Article 96 Article 97 Article 98 art83Article 99 Article 100)

Article 88
Le Conseil constitutionnel est juge de la constitutionnalité des lois.
Il est l'organe régulateur du fonctionnement des pouvoirs publics.

Article 89
Le Conseil constitutionnel se compose:

- D'un Président;
- Des anciens Présidents de la République, sauf renonciation expresse de leur part;
- De six conseillers dont trois désignés par le Président de la République et trois parle Président de l'Assemblée nationale.
Le Conseil constitutionnel est renouvelé par moitié tous les trois ans.

Article 90
Le Président du Conseil constitutionnel est nommé par le Président de la République pour une durée de six ans non renouvelables parmi les personnalités connues pour leur compétence en matière juridique ou administrative. Avant son entrée en fonction, il prête serment devant le Président de la République, en ces termes :
 

« Je m'engage à bien et fidèlement remplir ma fonction, à l'exercer en toute indépendance et en toute impartialité dans le respect de la Constitution, à garder le secret des délibérations et des votes, même après la cessation de mes fonctions,
à ne prendre aucune position publique dans les domaines politique, économique ou social, à ne donner aucune consultation à titre privé sur les questions relevant de la compétence du Conseil constitutionnel ».

Article 91
Les conseillers sont nommés pour une durée de six ans non renouvelables par le Président de la République parmi les personnalités connues pour leur compétence en matière juridique ou administrative.
Avant leur entrée en fonction, ils prêtent serment devant le Président du Conseil Constitutionnel, en ces termes :
« Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de les exercer en toute impartialité dans le respect de la Constitution et de garder le secret des délibérations et des votes, même après la cessation de mes fonctions ».

Le premier Conseil constitutionnel comprendra:
- Trois conseillers dont deux désignés par le Président de l'Assemblée nationale, nommés pour trois ans par le Président de la République;
- Trois conseillers dont un désigné par le Président de l'Assemblée nationale, nommés pour six ans par le Président de la République.

Article 92
Les fonctions de membres du Conseil constitutionnel sont incompatibles avec l'exercice de toute fonction politique, de tout emploi public ou électif et de toute activité professionnelle.
En cas de décès, démission ou empêchement absolu pour quelque cause que ce soit, le Président et les conseillers sont remplacés dans un délai de huit jours pour la durée des fonctions restant à courir.

Article 93
Aucun membre du Conseil constitutionnel ne peut, pendant la durée de son mandat, être poursuivi, arrêté, détenu ou jugé en matière criminelle ou correctionnelle qu'avec l'autorisation du Conseil.

Article 94
Le Conseil constitutionnel contrôle la régularité des opérations de référendum et en proclame les résultats.

Le Conseil statue sur :
- L'éligibilité des candidats aux élections présidentielle et législative;
- Les contestations relatives à l'élection du Président de la République et des députés.

Le Conseil constitutionnel proclame les résultats définitifs des élections présidentielles.

Article 95
Les engagements internationaux visés à l'article avant leur ratification, les lois organiques avant leur promulgation, les règlements de l'Assemblée nationale avant leur mise en application, doivent être déférés par le Président de la République ou le Président de l'Assemblée nationale au Conseil constitutionnel qui se prononce sur leur conformité à la Constitution.

Aux mêmes fins, les lois, avant leur promulgation, peuvent être déférées au Conseil constitutionnel par le Président de la République, le Président de l'Assemblée nationale,
tout groupe parlementaire ou 1/10e des membres de l'Assemblée nationale.
La saisine du Conseil constitutionnel suspend le délai de promulgation.

Article 96
Tout plaideur peut soulever l'exception d'inconstitutionnalité d'une loi devant toute Juridiction. Les conditions de saisine du Conseil constitutionnel sont déterminées par la
loi.

Article 97
Les projets ou propositions de loi et les projets d'ordonnance peuvent être soumis pour avis au Conseil constitutionnel.

Article 98
Les décisions du Conseil constitutionnel ne sont susceptibles d'aucun recours. Elles s'imposent aux pouvoirs publics, à toute autorité administrative, juridictionnelle, militaire et à toute personne physique ou morale.

Article 99
Une disposition déclarée contraire à la Constitution ne peut être promulguée ou mise en application.

Article 100
Une loi organique fixe les règles d'organisation et de fonctionnement du Conseil constitutionnel, la procédure et les délais qui lui sont impartis pour statuer.

TITRE VIII - DU POUVOIR JUDICIAIRE
(Article 101 Article 102 Article 103 Article 104 Article 105 Article 106 Article 106)

Article 101
Le pouvoir judiciaire est indépendant du pouvoir exécutif et du pouvoir législatif.

Article 102
La Justice est rendue sur toute l'étendue du territoire national au nom du peuple par des Juridictions suprêmes - Cour de Cassation, Conseil d'État, Cour des Comptes- et par des Cours d'Appel et des tribunaux.

Des lois organiques fixent la composition, l'organisation et le fonctionnement de ces juridictions.

Article 103
Les magistrats ne sont soumis, dans l'exercice de leurs fonctions, qu'à l'autorité de la loi.

Les magistrats du Siège sont inamovibles.

Article 104
Le Président de la République est le garant de l'indépendance de la magistrature. Il préside le Conseil supérieur de la Magistrature.

Article 105
Le Conseil supérieur de la Magistrature comprend :
- Le Président de la Cour de Cassation, vice-président de droit;
- Le Président du Conseil d'État;
- Le Président de la Cour des Comptes;
- Le Procureur général près la Cour de Cassation;
- Six personnalités extérieures à la Magistrature dont trois titulaires et trois suppléants désignés en nombre égal par le Président de la République et le Président de l'Assemblée nationale;
- Trois magistrats du Siège dont deux titulaires et un suppléant et trois magistrats du Parquet dont deux titulaires et un suppléant, désignés par leurs pairs. Ces magistrats ne peuvent siéger lorsqu'ils sont concernés par les délibérations du Conseil.

Article 106
Le Conseil supérieur de la Magistrature se réunit sur convocation et sous la présidence du Président de la République pour examiner toutes les questions relatives à l'indépendance de la Magistrature.
Sous la présidence de son vice-président, le Conseil supérieur de la Magistrature :

- Fait des propositions pour la nomination des magistrats des Juridictions suprêmes, des premiers présidents des Cours d'Appel et des Présidents des tribunaux de première instance;
- Donne son avis conforme à la nomination et à la promotion des autres magistrats du siège;
- statue comme conseil de discipline des magistrats du siège et du parquet.

Article 107
Une loi organique détermine les conditions d'application des dispositions relatives au Conseil supérieur de la Magistrature.

TITRE IX - DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE
(Article 108 Article 109 Article 110 Article 111 Article 112)

Article 108
La Haute Cour de Justice est composée de députés que l'Assemblée nationale élit en sonsein, dès la première session de la législature. Elle est présidée par le Président de la Cour de Cassation.
Une loi organique détermine le nombre de ses membres, ses attributions et les règles de son fonctionnement ainsi que la procédure suivie devant elle.

Article 109
Le Président de la République n'est responsable des actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions et traduit devant la Haute Cour de Justice qu'en cas de haute trahison.

Article 110
La Haute Cour de Justice est compétente pour juger les membres du Gouvernement à raison des faits qualifiés crimes ou délits commis dans l'exercice de leurs fonctions.

Article 111
La mise en accusation du Président de la République et des membres du Gouvernement est votée au scrutin secret, par l'Assemblée nationale à la majorité des 2/3 pour le Président de la République, et à la majorité absolue pour les membres du Gouvernement.

Article 112
La Haute Cour de Justice est liée par la définition des crimes et délits et par la détermination peines résultant des lois pénales en vigueur à l'époque des faits compris dans les poursuites.

TITRE X - DU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL
(Article 113 Article 114)

Article 113
Le Conseil économique et social donne son avis sur les projets de loi, d'ordonnance ou de décret ainsi que sur les propositions de loi qui lui sont soumis.
Les projets de loi de programme à caractère économique et social lui sont soumis pour avis.
Le Président de la République peut consulter le Conseil économique et social sur tout problème de caractère économique et social.

Article 114
La composition du Conseil économique et social et les règles de son fonctionnement sont fixées par une loi organique.

TITRE XI - DU MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE
(Article 115 Article 116 Article 117 Article 118)

Article 115
Il est institué un organe de médiation dénommé « Le Médiateur de la République ».
Le Médiateur de la République est une autorité administrative indépendante, investie d'une mission de service public. Il ne reçoit d'instructions d'aucune autorité.

Article 116
Le Médiateur de la République est nommé par le Président de la République, pour un mandat de six ans non renouvelable, après avis du Président de l'Assemblée nationale. Il peut être mis fin à ses fonctions, avant l'expiration de ce délai, en cas d'empêchement constaté par le Conseil constitutionnel saisi par le Président de la République.

Article 117
Le Médiateur de la République ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé àl'occasion des opinions ou des actes émis par lui dans l'exercice de ses fonctions.
Les fonctions de Médiateur de la République sont incompatibles avec l'exercice de toute fonction politique, de tout autre emploi public et de toute activité professionnelle.

Article 118
Les attributions, l'organisation et le fonctionnement du Médiateur de la République sont fixés par une loi organique.

TITRE XII - DES COLLECTIVITES TERRITORIALES
(Article 119 Article 120 Article 121)

Article 119
La loi détermine les principes fondamentaux de la libre administration des Collectivités territoriales, de leurs compétences et de leurs ressources.

Article 120
Les Collectivités territoriales sont les régions et les communes.

Article 121
Les autres collectivités territoriales sont créées et supprimées par la Loi.

TITRE XIII - DE L'ASSOCIATION ET DE LA COOPERATION ENTRE ETATS
(Article 122 Article 123)

Article 122
La République de Côte d'Ivoire peut conclure des Accords d'association avec d'autres États.
Elle accepte de créer avec ces États des Organisations intergouvernementales de gestion commune, de coordination et de libre coopération.

Article 123
Les Organisations visées à l'article précédant peuvent avoir notamment pour objet:
- L'harmonisation de la politique monétaire, économique et financière;
- L'établissement d'unions douanières;
- La création de fonds de solidarité;
- L'harmonisation des plans de développement;
- L'harmonisation de la politique étrangère;
- La mise en commun de moyens propres à assurer la défense nationale;
- La coordination de l'organisation judiciaire;
- La coopération en matière de sécurité et de protection des personnes et des biens;
- La coopération en matière d'Enseignement supérieur et de Recherche;
- La coopération en matière de Santé;
- L'harmonisation des règles concernant le Statut de la Fonction publique et le droitdu travail;
- La coordination des transports, des communications et des télécommunications;
- La coopération en matière de protection de l'environnement et de gestion des ressources naturelles

TITRE XIV - DE LA REVISION DE LA CONSTITUTION
(Article 124 Article 125 Article 126 Article 127)

Article 124
L'initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République et aux membres de l'Assemblée nationale.

Article 125
Pour être pris en considération, le projet ou la proposition de révision doit être voté par l'Assemblée nationale à la majorité des 2/13 de ses membres effectivement en fonction.

Article 126
La révision de la Constitution n'est définitive qu'après avoir été approuvée par référendum à la majorité absolue des suffrages exprimés.
Est obligatoirement soumis au référendum le projet ou la proposition de révision ayantpour objet l'élection du Président de la République, l'exercice du mandat présidentiel, la vacance de la Présidence de la République et la procédure de révision de la présente Constitution.
Le projet ou la proposition de révision n'est pas présenté au référendum dans toutes les autres matières lorsque le Président de la République décide de le soumettre à l'Assemblée nationale. Dans ce cas, le projet ou la proposition de révision n'est adopté que s'il réunit la
majorité des 4/5 des membres de l'Assemblée nationale effectivement en fonction.
Le texte portant révision constitutionnelle, approuvé par référendum ou par voie parlementaire, est promulgué par le Président de la République.

Article 127
Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégrité du territoire.
La forme républicaine et la laïcité de l'État ne peuvent faire l'objet d'une révision

TITRE XV - DES DISPOSITIONS TRANSITOIRES ET FINALES
(Article 128 Article 129 Article 130 Article 131 Article 132 Article 133)

Article 128
La présente Constitution entre en vigueur à compter du jour de sa promulgation.

Article 129
Le Président de République élu entrera en fonction, et l'Assemblée nationale se réunira dans un délai de six mois à compter de cette promulgation.
Jusqu'à l'entrée en fonction du Président de la République élu, le Président de la République en exercice et le Gouvernement de transition prennent les mesures nécessaires au fonctionnement des pouvoirs publics, à la vie de la Nation, à la protection des personnes et des biens et à la sauvegarde des libertés.
Toutefois, le Président de la République assumant la transition ne peut, en aucune façon et sous quelque forme que ce soit, modifier la Constitution, le Code électoral, la loi relative aux Partis et Groupements politiques et la loi fixant le régime des associations et de la presse.

Article 130
Jusqu'à la mise en place des autres Institutions, les Institutions établies continuent d'exercer leurs fonctions et attributions conformément aux lois et règlements en vigueur.

Article 131
Pour les élections de l'an 2000, la Cour suprême exerce les fonctions de contrôle et de vérification dévolues par la présente Constitution au Conseil constitutionnel dans des conditions fixées par la loi, et reçoit, en audience solennelle, le serment du Président de la République.

Article 132
Il est accordé l'immunité civile et pénale aux membres du Comité national de Salut public(CNSP) et à tous les auteurs des évènements ayant entraîné le changement de régime intervenu le 24 décembre 1999.

URGENT URGENT AIDER LES ENTREPRISES À BIEN FONCTIONNER.
Voici les vrais problèmes que nous vivons actuellement en ci.
Les entreprises qui travaillent à qui ne sont pas payer par l'état de ci.
Vraiment ya un véritable problème dans ce pays. Ou allons nous
Et xa continue ya des entreprises qui fermeront et le chômage va suivre.
Monsieur le président faite quelques choses.

Avec cette manière de travailler c'est a dire travailler et ne pas se faire payer surtout les marchés publics. nous les jeunes qui voulons entreprendre nous on ne pourra jamais en sortir.
Tu dis bon je vais faire du sous-traitants chez les grandes entreprises et la la encore on te paye pas. On te dit tout simplement que moi qui est le marché la l'état m'a pas encore payé donc attend.
Vraiment Monsieur le président de la République de ci réagissez vite si non le taux de chômage va augmenter.
a donné son avis sur Présidence de la République de Côte d'Ivoire - 1 étoile
#santé Choquée énervée
Vendredi 29 mon employé m'appelle et me dit qu'il à été victime d'un grave accident en rentrant chez lui au niveau de n'dotrė, il est aux urgences au CHU de yopougon. Il me demande de venir Sans quoi il n'aura pas de soins je demande à parler à quelqu'un alors il me passe l'infirmier qui insiste pour que je vienne. Je lui explique que je suis nourrice il est tard et demain 1ere heure je serai là pour régler les factures. Il me dit honnêtement madame on a que du coton et des seringue ici!!!!
. Je pars énervée et j'ai déjà envie de taper le premier infirmier sur mon chemin.......mais en fait quand j'arrive j'ai pitié même pour le personnel il y a du sang partout des blessés couchés à même le sol. Un jeune homme qui baignait dans son sang était là nu par terre avec 99%de chance d'avoir une infection nosocomiale. On me donne l'ordonnance d'aller chercher une pharmacie dehors (non mais ils sont sérieux la ????) pour acheter les médicaments pour les premiers soins je demande a le voir et la c'est le choc total ses deux jambes sont dans un garrot de fortune effectué par les pompiers avec du CARTON BIEN SALE EN PLUS
C'est à dire que tout le système de santé est pourri quoi!
Comment le ministre de la santé peut se regarder encore dans une glace et de dire "super je suis ministre"
toutttttt les dons de médicaments de lit ambulance et autres montrés à la tv passent ou?
C'est dégradant et humiliant de faire des dizaines d'années d'études et travailler dans de telles conditions finalement les internes dans les CHU sont des agents de constat. Ils apprennent pas la médecine mais plutôt comment se déshumanisé le plus rapidement.
Tout est mis en place pour bâcler votre rôle de médecins.
Même un mauritanien gère seul le stock de sa boutique a plus forte raison une corde, de caissier pharmacien comptable gestionnaire de stock et directeur d'hôpital, n'arrive pas à réapprovisionner une pharmacie d'urgence dans un CHU.
Vraiment j'ai l'impression qu'avec le publique le personnel se forme et tente de faire au mieux en regardant MACGIVER GREY ANATOMY et peut être même la vengeance aux 2 visage pour les plantes médicinales.
Jusqu'à hier dimanche il n'avait reçu aucun je dis bien AUCUNS Soins.
Manque de matériel et de médicament me disent les medecins ce qui est faux vu que tout avait été acheté samedi.
PRESQUE 48H SANS MM UN PASSAGE D'UN MÉDECIN verifier les constantes d'un accidenté C'est trop demander? Je n'ai vu aucun thermomètre ni appareil à tension (le minimun a faire sur un malade), passer !
C'est ca la santé pour vous?
Un médecin a écrit sur mon post sur la page Facebook 《un consomateur averti en vaut deux》 en mettant en doute mes propos. En terminant par "personnel soignant yako"
"Personnel soignant yako" C'est bien facile de le dire!
Dans tout métier connaître les compétences et l'activité de ce qu'on fait est très important.
Dans mon cas je dis bien DANS MON CAS j'ai accusé le manque de matériel et de médicaments j'ai même été du côté de ce personnel soignant parcequ'on ne peut pas demander l'impossible a quelqu'un qui n'a pas les moyens d'agir....
MAIS quand on met à disposition de ce personnel soignant les moyens d'agir et que rien n'est fait C'EST UN MANQUEMENT GRAVE À LA PROFESSION.
Les médecins sont occupés et en nombre insuffisant certe! mais que font les infirmiers qui sont la justement en nombres plus important que les medecins.
Ne sont t'ils pas censés cerner l'état du patient aussi bien l état clinique que l'état psychologique?
ILS SONT LA pour effectuer ou contrôler la réalisation des soins d'hygiène de confort et apporter une aide au patient. Ils doivent surveiller l'état clinique les constantes, les fonctions d'élimination, le comportement du patient et informer les medecins.
JE N'AI VU PERSONNES VENIR FAIRE CA HIER TOUTE LA JOURNÉE
Ils ne doivent pas planifier peut être le plan de soins selon les besoins des patients?
Quelles sont les compétences d'un infirmier?
1) règles d'hygiène et d'asepsie
2) identification des signes et du degré de la douleur
3) charte des droits du patient
4) élément de base en psychologie
5) protocole de soins d'urgences
6) technique de gestion du stress
Remettre du coton sans emballage tout en sachant qu'il y a 20 000 cafard au cm2.
Venir prendre le sang du malade et laisser ce coton dehors en oubliant même de sensibiler le malade c'est vraiment gros quoi!
Les médecins sont occupés blablabla "personnel soignant yako" pfffffffff
Des personnes arrivent aux urgences accident de la circulation un gbaka va s'encastrer dans un camion en panne les pompiers sont obligés de cisailler la carrosserie du véhicule et sortir une personne avec les deux fémur brisés et ce, depuis vendredi le médecin qui le reçoit SURVOL même je dirais son état et c'est ce que je pense vu qu'il a prescrit une seule traction.
Ce n'est que dimanche après échauffement pour pouvoir le faire sortir du CHU que vous venez demander mais ou sont les tractions même?
"Personnel soignant yako" C'est honteux même de le dire
Si le médecin et les infirmiers avaient fait leur devoir le "personnel soignant yako" allait avoir tout son sens
Au lieu de chercher la compassion dans vos manquements grave essayer déjà de vous rappeler pourquoi vous êtes devenus personnel soignant
Pour d'autre ca été un jeux de loterie j'en suis sur concours de police raté concours d'enseignant raté ahhhh chouette concours infirmier réussi pffffffff
"Personnel soignant yako"

ean Bertrand Onasis a donné son avis sur Présidence de la République de Côte d'Ivoire - 1 étoile
7 mars ·
merci d'indiquer au ministère des affaires étrangères d'insister sur le fait que les employés des ambassades ou consulats en dehors de la C.I prennent la peine de décrocher le téléphone. il est impossible d'avoir une personne au bout du fil à l'ambassade de cote d'ivoire à Londres! c'est pathétique. et quand vous avez la chance que quelqu'un décroche enfin , vous entendez une voix discuter avec quelqu'un d'autre avant qu'on ne vous raccroche au nez... de quelle émergence nous parle t-on?????
Monsieur le président voir une chose est mieux que l'entendre 1000 fois. Après un an de fonctionnement le château d'eau que vous avez inaugurer à anyama ne produit plus d'eau. Les populations souffrent de ce manque accru depuis plus de 2 semaines. Peut être qu'on ne vous dit pas la vérité sur ce qui se passe réellement. Fin de citation...
MAIS SI ON POUVAIS DEMANDER AUX MINISTRES DES SPORTS ,DE L,ENFANCE , DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA SÉCURITÉ POUR QU'ILS SE PENCHE SUR LES CENTRES DE FORMATION DE FOOTBALL DE COTE D. CEUX LA MÊME QUI FONT LEUR TRAVAIL A LEUR PLACE ; VOICI DES GENTS QUI TIENNE LA VIE DES MILLIERS DE JEUNES EN LES REGROUPENT POUR RÉDUIRE LE TAUX DES ENFANTS DE MA RUE AINSI QUE LA CYBERCRIMINALITÉ ,MALHEUREUSEMENT SES CENTAINES DE CENTRES SON LAISSER POUR CONTRE , MAGRET LEUR NON ASSISTANCE ILS CONTINUENT DE DONNER LES MEILLEURS JEUNES AUX DIFFÉRENTS SÉLECTION NATIONAUX SANS ETRE RECOMPRESSER . LA FIF SEUL NE PEUX RIEN APPORTER A SES VOLONTAIRES . AUJOURD’HUI ILS CE SON REGROUPER EN ASSOCIATION DANS L,INTENTION D,ÊTRE ASSISTER , VRAIMENT SOS AUX CENTRES DE FORMATION FOOTBALL DE COTE D'IVOIRE
J'arrive pas à comprendre comment en côte d'ivoire l'ivoirien est sans droit comment on peut expulser les habitants de la cité Ran plateau sans dédommagement. des gens depuis 40 ans ont occupé ces logements qu ils devraient en principe etre les propriétaires les cités Ran de treichville et celle d'adjamé ont été vendues mais celle du plateau non. Si vous mettez ces personnes aujourd'hui dehors sachant qu'ils sont tous à la retraite où iront ils? comment feront ils? dormir à la bel étoile? Les presidents et les gouvernements se sont succédés sans faire de mal aux gens pourquoi vous décidez de réagir de la sorte vous augmenté le taux du chômage maitenant vous mettez les ivoiriens dehors sans toit. Vraiment ne traité pas les ivoiriens comme ça dans leur propre pays
La population du village Bonzo Malekro voudraient envoyer ce message à tout l'ensemble du gouvernement. Depuis plusieurs années notre village souffre des maux que nous sommes tentés par fois de penser que nous avons été oublié par le gouvernement de notre beau pays. Bonzo Malekro village peuplé de plus 3000 âmes, le plus grand village du département de Kouassi-kouassikro (Bocanda) dans la région du Nzi. Depuis 2007 les poteaux et câbles électriques ont été installés sur la moitié du village Bonzo Malekro mais jusqu'à ce jour 2016 bientôt 10 ans ces installations n'ont jamais été branché sur les hautes tensions à juste 5 km du village. Ce grand village avec son nombre d'habitants dispose de deux pompes hydrauliques dont une seule est fonctionnelle avec des pannes récurrentes. Les routes reliant les autres villages à ce village sont impraticables. Nous appelons le Président OUATTARA en aide, nous croyons en ces idéologies et à l'émergence qu'il a prôné pour l'horizon 2020 et nous ne voulons pas rester en marge de cette émergence. Nous demandons donc au Président OUATTARA de nous brancher sur la haute tension, vu le peuplement et la taille importante de notre village Bonzo Malekro de nous offrir un château d'eau et la réouverture des routes entre nos villages voisins. Nous comptons sur la bienveillance et l'hospitalité du Président de la république SEM. M. OUATTARA ALASSANE. Bonzo Malekro, merci
M. le PR pensez à la souffrance de la population dont les factures d'eau et de l'électricité ont doublé voire triplé. Comment pouvons-nous gérer notre vie avec des salaires miserade.
Le coût du pétrole à la pompe a diminué mais le coût du transport n'a pas changé que faire le ministre du transport ?
Faites un effort pour résoudre ces problèmes car c'est pour cela que nous avons voté pour vous.
Merci président ADO non est avec vous on est près pour vous ahhhh presi y'a trop de vole de moto a Korhogo il faut réagi il des rumeurs dans la ville que les chef traditionnel ont refusé que ccdo viennent a Korhogo ci cela est vrai aahhh chef y'a pas de sécurité a Korhogo les grands commercent de cette cité sont complice les forces de sécurité n'arrive la a faire leurs boulot
Slt! Au gouvernent. Merci pour tout le travail ke vs ammenagé pour toute la nation ivoirienne.
Nos gouvernement africain n'ont qu'à essayé d'être plus indépendant et essayer de résoudre leurs problèmes au lieu d'attendre toujours l'aide des forces étrangère c'est pas parce que quelques blanc sont morts dedans qu'il vont prendre le dessus pour dire qu'il sont plus efficace en matière d'enquête nos gas aussi ont reçu les mêmes formation
J aime le président ado de tout mon coeur et de tout mon âme mais c est la Cie qui nous maltraité on peu même pas regardez le journal de vingt heure à port bouet cocoterai 2. On dort dans le noir il n y a pas d eau potable. Pourtant on est à abidjan vraiment aidez nous presid. Prend mon gbor. On est ensemble pour la paix.
monsieur le president j voudrais une aide venant de vous.je suis votre support depuis bien lustre.votre photo de 95 je l ai proteger dans le coran par yassin pour votre protection depuis 1997.je voudrais une aide de 30000000 venant de vous.je suis au 78238810
C'est très excellant l'acte et dite vous que ce n'est pas donné à tout le monde. Mais j'exhorte tous les présidents africains à se comporter ainsi. Apprenons à pardonner et cultivons en nous " la crainte de Dieu".

Objets personnels d'une valeur de 100 000 f cfa , c'est ce que la douane s'apprête à appliquer à toute personne rentrant d'europe ! La différence sera à dédouaner ! Sérieux ? Que pense la Présidence de la République ?
LA GRANDE BAGUE DE CHANCE
La baque dont vous voyez la photo ci-dessous, est une bague composé de neuf esprits de protection et d'argent. Le port de cette bague, vous procure:
- La quiétude financière
-Attirer la fructification de ses affaires dans tous les domaines de la vie actives.
-Haute estimation de soi aux yeux des autres.
-Gagner à la loto
-Attire toute les formes de chance sur soi etc.....

Pour toute personne intéresser veuillez nous contacter au:
Tél: +22998349513
Par ajout sur facebook
Que Dieu vous bénisse!
Salut moi djakiss le saoudien grâce au président ado et toutes son staff le pays marche en merveille que dieu les accords longvie la santé que dieu écrase les enemmi sur leur chemin
Oui les routes ces bien les ponts aussi ces bien 'mon grand me disait un jour ke mon petit fils un sac vide ne peut jamais s'arrêter oui nos marmites sont vides' chaque jours que dieu fait la jeunesse à peut de dont n'a venir.
Bjr Mr je voulais juste faire un suggestion concernant le portrait affiché du Pdt dans la salle des conseils des ministre, étant donné c'est son excellence le patron des lieux , sa présence physique nous le prouve déjà alors vous n'avez plus modifier le décor par une photo du PR

Monsieur le président , je voudrais savoir quelque chose vous n'entendez réellement pas Le cri du cœur des ivoirien? C'est ainsi vous pratiquez la politique singe vous m'entendez rien vous ne voyez rien ne dit rien! s'il vous plaît monsieur le Président n le donnez psa raison! Réagissez au prix de l'électricité la question des étudiants

j'ai l'impression que nous, ressortissants du canton gourousse dans la sous préfecture de DALEU, Département de DANANE, sommes oubliés par par cette presidence et son gouvernement à tel point que nous ne voyons aucun signe de émergence à notre horizon.je demande à cette institution de penser à nous afin qu'on soit dans le train de l’émergence.

Vraiment ,d'abord pour notre securite a Abobo , mais aussi sa fait tres mal et frustrant d'attendre que ce gouvernement est incapable d,y mettre de l'odre, a mon point de vu sur ce sujet, le gouvernement,sans etat d'ame, doit instaurer et imposer la securite. Merci
Viviane Aye a donné son avis sur Présidence de la République de Côte d'Ivoire - 3 étoiles
Mr le président, merci pour les mesures prises concernant la cherté de la vie. Cependant une question reste en suspens : qu'en est-il des travailleurs des 4 opérateurs qui ont été fermés récemment ? Merci et bonne fête du travail à vous Mr le président,


 
P.S: LISEZ BIEN, MAIS TRÈS BIEN AVANT TOUT COMMENTAIRE
Depuis ce matin, j'entends ici et là Abobo ...... Abobo
C'est quoi Abobo ?
On me dit c'est une commune ... Pfffffff.
Et c'est situé où ? On me dit ici à Abidjan.
Quoi !!!! Ici en Abidjan il y a une commune appelée Abobo ? Elle existe sûrement dans vos mémoires mais pas sur la carte d'Abidjan détenue par nos officiels.
D'ailleurs qui y vit ? On dit c'est le fief du parti au pouvoir, la commune la plus fidèle et dévouée d'Abidjan au Président et ce sont ces partisans qui y sont majoritaires, ceux qu'on appelle ironiquement les " russes ".
Pardon !!!!! Président ? Président d'association ? Ne me dites pas que vous parlez du président de la République.
Bref qu'est ce qui s'y passe, pourquoi tant de " jérémiades " ? On dit il y a des gangsters d'une nouvelle génération appelés " microbes " qui y sèment la désolation, ils tuent, ils découpent, ils volent, et tout ceci sans être inquiétés par quiconque.
Mais ça fait quoi !?! ( sic ) .........
Vous dites ce sont les russes qui y vivent non, alors c'est entre eux, qu'ils s'entretuent, rien à foutre de leurs " gueules ". Nous sommes déjà au pouvoir, pourquoi s'emmerder pour entretenir un acquis.
Tant que ces gangsters n'osent pas attaquer nos quartiers résidentiels et nos familles directes, boffff rien à foutre qu'ils instaurent des " couvre-feu " quand ils le veulent, tant que c'est dans votre Abobo, franchement on en a rien à foutre.
Et sachez qu'on a pas assez de temps pour traquer vos enfants ( les microbes ), nous sommes occupé à traquer les mercenaires libériens et leurs supplétifs miliciens, aussi il n'y a pas de place dans nos prisons, les places y sont réservées pour les Pro - Gbagbo.
Bref, allez jacter ailleurs.
Allez, du balai ...........
LE JOUR ABOBO DIRA MERDE ....... VOUS N'AUREZ PLUS AUCUNE CHANCE DE RECTIFIER LE TIR ..... CONTINUEZ AINSI .....
#YakoAbobo
#AboboOrpheline
#AboboMarginalisée
#AboboSurvivra
THE DJINN ( LE GÉNIE DU PORO )
 
Codjo Béhanzin a donné son avis sur Présidence de la République de Côte d'Ivoire - 5 étoiles

GRAND MAITRE MEDIUM AFRICAIN MARABOUT BEHANZIN , héritier des pouvoirs ancestraux; réputé avec plus de 16 ans d'experiences.Je suis disponible a vous trouvez de solutions dans des secteurs suivant :
Retour immédiat de la personne aimée.
un problème de mariage?
des problèmes avec la justice?
des problèmes avec votre patron?
sentez menacer par votre entourage?
gaspillez de l'argent sans faire de réalisation?
des problèmes pour accoucher?
des problèmes pour être enceinte?
voudriez connaitre votre avenir?
valise magique multiplicateur des billets de banques?
gagner à un jeu? Euro-millions? PMU?CASINO? etc..
ne satisfassiez pas votre conjointe….
envie de connaitre ce que chaque nouvel année vous réserve?
envie de connaitre sur votre vie future
Vous ne vous sentez pas aimez pas les autres ?
Vous cherchez un bon boulot..
êtes déranger par les mauvaises Esprits? (maris ou femme de Nuit)
vous avez été ensorceler?
Votre patron vient de vous renvoyez du boulot…
Votre copain (e ) vient de vous quittez.
Voudriez-vous que la chance vous sourit aux jeux et au boulot ?
Voudriez vous êtes un initié du vaudoun?
N'hésitez pas a me contactez quelques soient vos problèmes.

CONTACT :
00229 95 41 28 91
Par ajout sur facebook
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;
Le Stylo Mystique
c'est un puissant stylo Mystique très efficace, qui vous aide a trouver les bonnes réponses pendant un examen un compo ou un partiel. Comment l'utiliser ? c'est très sipmle, c'est un puissant stylo doté d'une capacité extraordinaire..

CONTACT :
00229 95 41 28 91
Par ajout sur facebook

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;
drap mystique
Ce drap mystique du maitre marabout BEHANZIN, vous permettra de faire revenir votre mari ou femme dans un delai de trois jours.
Ce drap de couloir blanche a été consacré au temple pendant 41 jours de travaux de retour d'affectio, il vous suffira de l'étaller sur votre lit et de réciter l'incantation que le maitre marabout alibo, il restera étaler pendant 7jours, toutes les filles ou les hommes qui se sont une fois couché voudront avoir de vos nouvelles. Vous qppelront et vous aurez le choix de celle et celui qui vous voudriez fqire revenir.
Si vous souhaiter avoir un retour d'affection simple alors, le drap mistique du maitre BEHANZIN est ce qui vous convient.

CONTACT :
00229 95 41 28 91
Par ajout sur facebook
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;
Le cadenas de l’amour
est une pratique qui consiste à faire de la magie pour enchainer le cœur d’une personne à une autre. Avec le cadenas de l'amour , vous pouvez faire revenir votre ex sans se gêné ou faire venir une fille que vous aimez a vous et la...
CONTACT :
00229 95 41 28 91
Par ajout sur facebook

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

BAGUE DE SEDUCTION
Cette bague est impressionnante. Mettez la au doigt et allez vers la
personne du sexe opposée que vous voulez conquérir.
Lorsque vous saluerez la personne de la main la bague va déclencher
dans les 10 secondes un orgasme chez cette personne, la personne sera mouillée.
Cette forte sensation qu’elle va ressentir lui donnera une folle envie de
vous faire l’amour, Toutes les avances que vous ferez en l’instant seront
acceptées. La personne conquise aura toujours un désir fou d’amour pour
vous lorsque vous portez la bague en étant avec elle.
CONTACT :
00229 95 41 28 91
Par ajout sur facebook

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Rituel magique de retour de l'être aimé
Ce rituel d’amour est destiné à faire revenir vers soi la personne que l’on aime.
Ainsi, pour faire revenir un ex et obtenir le retour de l’être aimé, c’est ce rituel
magique qui sera particulièrement utile et efficace pour parvenir à ses fins.
D’autre part, c’est un rituel de magie blanche, sans risques, mais qui n’ira pas à
l’encontre de l’ordre naturel des choses : si la personne ciblée et vous n’êtes pas
fait pour vivre ensemble une relation passionée et harmonieuse, alors rien ne se
produira, car « ce n’était pas écrit ».
Ce rituel d’amour est sans doute l’un des plus utilisés par les chamans et sorciers
en magie blanche. Avec la bonne formule magique à votre disposition, vous allez enfin
pouvoir faire un rituel authentique pour que votre ex revienne.

CONTACT :
00229 95 41 28 91
Par ajout sur facebook

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;


LA CORDE MAGIQUE & LA BAGUE MYSTIQUE POUR LES FOOT
LA CORDE MAGIQUE AVEC LA BAGUE MYSTIQUE POUR LES FOOTBALLEURS
Ces deux objets mystiques,la corde attachée aux reins,la bague à la main ou aux pieds attirent la chance aux buts et
fera de vous des stars.Seul votre nom sera à la bouche de tout le monde. Il vous suffira de demander le nombre de but
que vous voulez avant le macth et ceci sera chose faite .
Vous brillerez comme jamais dans votre vie.Les plus gros contrats seront à la portés de votre main.
Vous serez le seul leader de votre equipe. Avec ces deux objets vous deviendrez le seul maitre du terrain et surtout du monde entier.
VOTRE NOM SERA A LA UNE DES JOURNAUX ET DU MONDE PRESSE TEL LE CAS DE LEONEL MESSI ,CRISTIANO RONALDO,DE DROGBA,D'ETO'O ETC...


CONTACT :
00229 95 41 28 91
Par ajout sur facebook



Merci président ADO non est avec vous on est près pour vous ahhhh presi y'a trop de vole de moto a Korhogo il faut réagi il des rumeurs dans la ville que les chef traditionnel ont refusé que ccdo viennent a Korhogo ci cela est vrai aahhh chef y'a pas de sécurité a Korhogo les grands commercent de cette cité sont complice les forces de sécurité n'arrive la a faire leurs boulot

M. le PR pensez à la souffrance de la population dont les factures d'eau et de l'électricité ont doublé voire triplé. Comment pouvons-nous gérer notre vie avec des salaires miserade.
Le coût du pétrole à la pompe a diminué mais le coût du transport n'a pas changé que faire le ministre du transport ?
Faites un effort pour résoudre ces problèmes car c'est pour cela que nous avons voté pour vous.


La population du village Bonzo Malekro voudraient envoyer ce message à tout l'ensemble du gouvernement. Depuis plusieurs années notre village souffre des maux que nous sommes tentés par fois de penser que nous avons été oublié par le gouvernement de notre beau pays. Bonzo Malekro village peuplé de plus 3000 âmes, le plus grand village du département de Kouassi-kouassikro (Bocanda) dans la région du Nzi. Depuis 2007 les poteaux et câbles électriques ont été installés sur la moitié du village Bonzo Malekro mais jusqu'à ce jour 2016 bientôt 10 ans ces installations n'ont jamais été branché sur les hautes tensions à juste 5 km du village. Ce grand village avec son nombre d'habitants dispose de deux pompes hydrauliques dont une seule est fonctionnelle avec des pannes récurrentes. Les routes reliant les autres villages à ce village sont impraticables. Nous appelons le Président OUATTARA en aide, nous croyons en ces idéologies et à l'émergence qu'il a prôné pour l'horizon 2020 et nous ne voulons pas rester en marge de cette émergence. Nous demandons donc au Président OUATTARA de nous brancher sur la haute tension, vu le peuplement et la taille importante de notre village Bonzo Malekro de nous offrir un château d'eau et la réouverture des routes entre nos villages voisins. Nous comptons sur la bienveillance et l'hospitalité du Président de la république SEM. M. OUATTARA ALASSANE. Bonzo Malekro, merci


J'arrive pas à comprendre comment en côte d'ivoire l'ivoirien est sans droit comment on peut expulser les habitants de la cité Ran plateau sans dédommagement. des gens depuis 40 ans ont occupé ces logements qu ils devraient en principe etre les propriétaires les cités Ran de treichville et celle d'adjamé ont été vendues mais celle du plateau non. Si vous mettez ces personnes aujourd'hui dehors sachant qu'ils sont tous à la retraite où iront ils? comment feront ils? dormir à la bel étoile? Les presidents et les gouvernements se sont succédés sans faire de mal aux gens pourquoi vous décidez de réagir de la sorte vous augmenté le taux du chômage maitenant vous mettez les ivoiriens dehors sans toit. Vraiment ne traité pas les ivoiriens comme ça dans leur propre pays.
Ricky Dogou, Souleymane Binate, Katina Solange Coulibaly et 5 autres personnes aiment ça.
Commentaires
Mouloud Belhadj
Mouloud Belhadj Vous avez entièrement raison, les ivoiriens doivent s'unir et non pas se tourner le dos. Je vous invite à lire mon commentaire, vous y trouverez très certainement une idée à vos préoccupations et merci mon cher Kader Konate
Kader Konate




Ca me fait tres mal lorsque Je pense a cela...
Un si petit pays comme la Cote d'Ivoire, les gens n'arrivent pas a prendre des Actions concretes.
La Côte d'Ivoire a eu par sa Grace:
1. des Enfants Intellectuels
2. des Professeurs d'Universites
3. des Footballeurs Internationaux,
4. des Etudiants a l'Etranger,
5. des Etudiants Nationaux,
6. des Artistes Internationaux,
Qu'est ce qui se passe?
Qu'est ce qui ne va pas?
Ou est Le Probleme?
Pourquoi meme des Historiens, des Economistes, les Professeurs d'Universites et les Scientifiques n'arrivent pas a trouver la Solution?
La Côte d'Ivoire est elle maudite pour ne pas satisfaire son Peuple?

Qui son les Dirigeants, aiment ils la Cote d'Ivoire la question reste la Posee?
Quel est le vrai Probleme de ce Peuple?
Pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff




CTUALITE

Communiqué de la Présidence de la République de Côte d'Ivoire

Communiqué de la Présidence de la République de Côte d'Ivoire
02-05-2016 Source: Direction Communication
A l’invitation de Son Excellence Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, accompagné de la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA, effectuera une visite d’Etat en Algérie, du lundi 02 au jeudi 05 mai 2016.
Il visitera notamment les villes d’Alger et de Constantine.
Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale et des relations d’amitié qui lient les deux pays depuis plusieurs années.
Au cours de son séjour, le Président de la République s’entretiendra avec son homologue algérien, le Président Abdelaziz BOUTEFLIKA, sur des questions de coopération bilatérale et d’intérêt commun.
Il échangera également avec le Président de l’Assemblée Populaire Nationale et le Premier Ministre de la République Algérienne Démocratique et Populaire.









http://www.presidence.ci/actualite/321/


résidence de la République de Côte d'Ivoire a ajouté 13 photos.
15 h ·
Photos du dîner offert au couple présidentiel par le Président du Conseil de la Nation, M. Abdelkader BENSALAH, ce mardi 03 mai 2016, à Alger, dans le cadre de la visite d'Etat du Président Alassane OUATTARA en Algérie.
Abou Diallo, Mohammed Bayo, Adama Konate et 395 autres personnes aiment ça.
Commentaires
Djabi Teyi
Djabi Teyi Mn excellence t'es enfants ne sont par aime en étrangers qu'il sont Burkina Faso,niger et l'Algérie moi je suis en Algérie mn président je voulais entre dans mn pays je n'est plus d'argent pour entré mn président ils sont tous pris sûr la route voici mn numéro 0549765485 Lanciné Diaby je salut maman Dominique que vous aider bon retour dans le pays qu'il manque
· 7 min
Yannick Djedje
Yannick Djedje Kil bien géré SN pays ni soufre de pauvreté la vie chère loyer très chère kan di tu
· 15 h
Nanourou Kone
Nanourou Kone Presi je veux un cateau algérien
· 5 h
Kadiorkunda Bakhoum
Kadiorkunda Bakhoum Je tiens á vous remercier pour ces belles photos,que DIEU protége mon pays l´Algérie et ma chérie la CÔTE D´IVOIRE ainsi que son Excellence le Président OUATTARA, Amine.Je vous aime.
· 8 h · Modifié






#‎prci‬:VISITE D'ETAT DU PRESIDENT Alassane OUATTARA en Algérie: Arrivée de la délégation ivoirienne conduite par le Président OUATTARA à Constantine.


‪#‎prci‬:ACTIVITES DE SEM Alassane OUATTARA à Constantine : Visite d'une entreprise de fabrication de tracteurs agricoles (ETRAG) qui emploie 1200 personnes et a fourni depuis sa création 130 000 tracteurs à l'agriculture Algérienne.




‪#‎prci‬:Fin de la visite de l'entreprise et signature du livre d'or.
Le Prėsident de la République a félicité le Gouvernement Algérien ainsi que le Directeur Général et les employés de ETRAG, pour la grande qualité des tracteurs fabriqués à Constantine.




ACTIVITÉS DU PRESIDENT OUATTARA À CONSTANTINE CE 04.05.16 : Visite du Groupe BIFA,( biscuiterie, chocolaterie, génoiserie et gaufretterie). Ce groupe emploie 3024 personnes.







Le Président de République après avoir parcouru l'unité de production de chocolat s'adresse aux employés: " Je suis ému d'avoir visité cette usine qui fabrique, entre autres produits, du chocolat avec le cacao de Côte d'Ivoire. J'ai demandé au Directeur Général du Groupe BIFA de venir installer une usine en Côte d'Ivoire afin d'y produire du chocolat."



Fin de la visite de l'usine et signature du livre d'or : " J'ai été très impressionné par la visite de cette belle et grande usine. Je salue la Direction et les employés pour l'accueil chaleureux qui nous a été réservé à ma délégation et à moi-même. Avec mes meilleurs souhaits pour une coopération renforcée entre l'Algérie et la Côte d'Ivoire." SEM Alassane OUATTARA.



Frederic Yaraba Soro La vie est chere vous augmenter tous voilà le vrai problème qu'il vaut resoudre permettre à l'ivoirien moyen de se nourrir se soigner se vestir

 jabi Teyi Mn excellence t'es enfants ne sont par aime en étrangers qu'il sont Burkina Faso,niger et l'Algérie moi je suis en Algérie mn président je voulais entre dans mn pays je n'est plus d'argent pour entré mn président ils sont tous pris sûr la route voici mn numéro 0549765485 Lanciné Diaby je salut maman Dominique que vous aider bon retour dans le pays qu'il manque

· 7 min
Yannick Djedje
Yannick Djedje Kil bien géré SN pays ni soufre de pauvreté la vie chère loyer très chère kan di tu
· 15 h
Nanourou Kone
Nanourou Kone Presi je veux un cateau algérien
· 5 h
Kadiorkunda Bakhoum
Kadiorkunda Bakhoum Je tiens á vous remercier pour ces belles photos,que DIEU protége mon pays l´Algérie et ma chérie la CÔTE D´IVOIRE ainsi que son Excellence le Président OUATTARA, Amine.Je vous aime.



‪#‎prci‬:Fin de la visite de l'entreprise et signature du livre d'or.
Le Prėsident de la République a félicité le Gouvernement Algérien ainsi que le Directeur Général et les employés de ETRAG, pour la grande qualité des tracteurs fabriqués à Constantine

 Frederic Yaraba Soro La vie est chere vous augmenter tous voilà le vrai problème qu'il vaut resoudre permettre à l'ivoirien moyen de se nourrir se soigner se vestir
ACTIVITÉS DU PRESIDENT OUATTARA À CONSTANTINE CE 04.05.16 : Visite du Groupe BIFA,( biscuiterie, chocolaterie, génoiserie et gaufretterie). Ce groupe emploie 3024 personnes.
Le Président de République après avoir parcouru l'unité de production de chocolat s'adresse aux employés: " Je suis ému d'avoir visité cette usine qui fabrique, entre autres produits, du chocolat avec le cacao de Côte d'Ivoire. J'ai demandé au Directeur Général du Groupe BIFA de venir installer une usine en Côte d'Ivoire afin d'y produire du chocolat."
Commentaires
Donakan Yeo
Donakan Yeo Je souhaiterais que notre pays ait une unité de production ds le domaine du CAFE-CACAO

Fin de la visite de l'usine et signature du livre d'or : " J'ai été très impressionné par la visite de cette belle et grande usine. Je salue la Direction et les employés pour l'accueil chaleureux qui nous a été réservé à ma délégation et à moi-même. Avec mes meilleurs souhaits pour une coopération renforcée entre l'Algérie et la Côte d'Ivoire." SEM Alassane OUATTARA.


 
Le Président de la République visite actuellement le Groupe BMT, qui intervient notamment dans l'industrie pharmaceutique. ‪#‎Alger2016‬



Suite des activités à Constantine: Visite de l'UPC, l'Union pharmaceutique Constantinoise. ‪#‎Alger2016‬

Fin des visites. Déclaration du Président de la République à la presse: " J'ai été fortement impressionné par toutes ces visites. Tout cela montre l'industrialisation de ce grand pays qu'est l'Algerie. Je voudrais encore remercier le Président BOUTEFLIKA. Nous avons eu un séjour particulièrement fructueux, chaleureux et fraternel." ‪#‎Alger2016‬
‪#‎AlgerPr‬: CONSTANTINE: Avant leur retour à Alger, Monsieur le Président de la République et Madame prennent part actuellement à un déjeuner offert par le Wali (Prefet) de Constantine
Commentaires
Jonas Oulai
Jonas Oulai Je resterai toujours fiert de de ma chere Côte d'ivoire car,elle est tres riche et je mourai ivoirien

https://scontent-mrs1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/12418100_712025752232986_3019987812972629568_n.jpg?oh=3930c652dbf2d04ce14a4dbda5a01bbb&oe=579F61E4





https://scontent-mrs1-1.xx.fbcdn.net/hphotos-ash2/v/t1.0-9/558430_210835432352023_34568206_n.jpg?oh=4c992f41f03d9934d7856baecb3edd39&oe=57A60187




ACTIVITÉS DU PRESIDENT OUATTARA À CONSTANTINE CE 04.05.16 : Visite du Groupe BIFA,( biscuiterie, chocolaterie, génoiserie et gaufretterie). Ce groupe emploie 3024 personnes.
Le Président de République après avoir parcouru l'unité de production de chocolat s'adresse aux employés: " Je suis ému d'avoir visité cette usine qui fabrique, entre autres produits, du chocolat avec le cacao de Côte d'Ivoire. J'ai demandé au Directeur Général du Groupe BIFA de venir installer une usine en Côte d'Ivoire afin d'y produire du chocolat."




Fin de la visite de l'usine et signature du livre d'or : " J'ai été très impressionné par la visite de cette belle et grande usine. Je salue la Direction et les employés pour l'accueil chaleureux qui nous a été réservé à ma délégation et à moi-même. Avec mes meilleurs souhaits pour une coopération renforcée entre l'Algérie et la Côte d'Ivoire." SEM Alassane OUATTARA.
Le Président de la République visite actuellement le Groupe BMT, qui intervient notamment dans l'industrie pharmaceutique. ‪#‎Alger2016‬


Suite des activités à Constantine: Visite de l'UPC, l'Union pharmaceutique Constantinoise. ‪#‎Alger2016‬
Fin des visites. Déclaration du Président de la République à la presse: " J'ai été fortement impressionné par toutes ces visites. Tout cela montre l'industrialisation de ce grand pays qu'est l'Algerie. Je voudrais encore remercier le Président BOUTEFLIKA. Nous avons eu un séjour particulièrement fructueux, chaleureux et fraternel." ‪#‎Alger2016‬

‪#‎AlgerPr‬: CONSTANTINE: Avant leur retour à Alger, Monsieur le Président de la République et Madame prennent part actuellement à un déjeuner offert par le Wali (Prefet) de Constantine



https://www.facebook.com/Presidencecotedivoire/?ref=py_c



video












http://www.rti.ci/index.php

Emploi : Sensibilisation des femmes balayeuses de rue à la prévention des risques professionnels


video

https://www.facebook.com/Presidencecotedivoire/photos/pcb.767074540061440/767074453394782/?type=3&theater


AGENDA DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU LUNDI 02.05.16 - AÉROPORT INTERNATIONAL FHB: Départ de SEM Alassane OUATTARA en Algérie pour une Visite du Lundi 02 au Jeudi 05 Mai 2016.
Lemane Diomande, Koukeu Yves Liby, Issa Wilfried et 1894 autres personnes aiment ça.
Commentaires
Laurent Ezoua
Laurent Ezoua sodeci cie et autres si vous presi ado et au memis hamed bakayoko ya pas solution sans vous merci dg youssouf kouyate merci longue a vie
· 22 h
Angaman Fidel Kumou
Angaman Fidel Kumou Voyager è le plus grd programm de gouvernmn de ce voyou! Aprè lè soi disan pon. Sè malheureu tou ça.
Kimble le Fugitif
Kimble le Fugitif Si tu veux faire du mal au PrADO interdis lui de prendre l'avion il va te maudire toute sa vie
Stephane Kobenan
Stephane Kobenan J'adore papa Alassane et maman Dominique que dieu vs bénisse et travaillez bien pour nous les ivoiriens maman Dominique fait ma cote d'ivoire un pays de luxe respecter je conte sur vs que dieu NS aide amène.
Kiyali Coulibaly
Kiyali Coulibaly Il travaille meme les jours ferié. Merci presi pour ton exemplarité.
Mamadounabi Dembele
Mamadounabi Dembele Il faut resté un peu che toi pour connaître les problèmes de chez toi car on souffre
Abdoul Mmane
Abdoul Mmane Président je suis de re tour j ai été malade
· 19 h
Issa Sobill Soro
Issa Sobill Soro Prezi on taten ici avec bn coeur,soi la bi1venu
Zana Dramane Ouattara
Zana Dramane Ouattara Oui l'État travail toujours même les jours fériés
Affissiata Bakayoko
Affissiata Bakayoko Bonne voyage mon president que dieu vei sur vous?
Esso Esso Douhai
Esso Esso Douhai Onten sérien mon pr et mamam Dominique vous être les bien veuni ici aligeri
Stephane Kobenan
Stephane Kobenan Bon voyage S.E.M ALASSANE OUATTARA que t'accompagne vous et votre femme mr le président
Kone Sekou
Kone Sekou Ado je m'appelle Lisa je l'aime beaucoup
Bara Ouattara
Bara Ouattara Que le seigneur vous accompagne son SEM
Doum Fakoly
Doum Fakoly Bon voyage. .Que allah vous accompagne 😊
Brahim Mohamed Lamine
Brahim Mohamed Lamine Combien coûte tous ces voyages ?
Aissata Minta
Aissata Minta Bon voyage à vs. Ke dieu vs accompagne
Issa Ballo
Issa Ballo que dieu vos accompagne amina
Simplice Ouedraogo
Simplice Ouedraogo Silence le prado travaille pour le pays!!!!
Sir-Joseph Allou
Sir-Joseph Allou Trop de voyage dans son corps......
Idris Zeguela Konate
Idris Zeguela Konate Bon voyage mr le president
Ali Bicici Dé Genève
Ali Bicici Dé Genève Bon voyage presi
Daouda Adams Touré
Daouda Adams Touré Bon voyage mon président
MoOnsieur Ciisse Ibrahim
MoOnsieur Ciisse Ibrahim Nous somme tous la pour attend le président Ouattara
Kouassi Aimé Cesar Konan
Kouassi Aimé Cesar Konan Bye bye!
Brama Traorè
Brama Traorè Mon president adoré ce que tu dis tu fais.
Adamo Tchétchène
Adamo Tchétchène Merci papa
Mamadou Kone
Mamadou Kone Très bon voyage suivis d'un bon retour.
Alain Zoro
Alain Zoro Magellan dans les airs
Koudou Bunker Babieh
Koudou Bunker Babieh Infatigable voyageur
Guillaume Gue
Guillaume Gue Dans notre argent ....
Hamadou Sangaré
Hamadou Sangaré C'est la CI qui gagne
Moussa Diomande
Moussa Diomande Bon voyage au PrADO
Cyrille Souassou
Cyrille Souassou Loool
Bakari Ouattara
Bakari Ouattara bon-retour-pour-notre-presi
Yakhouba Abdallah Fall
Yakhouba Abdallah Fall Bon séjour !
Jetheme Bryan Tilk
Jetheme Bryan Tilk Quelle crédit il va chercher encore ! !!
Charles Martin Ouraga

ليست هناك تعليقات: